Logo Torah-Box

3 questions sur le Tekhélèt

Rédigé le Jeudi 4 Juillet 2019
La question de Naphtali F.

Bonjour Rav,

J'ai quelques questions sur le Tekhélèt :

1) Si quelqu'un a étudié ce sujet en long, en large et en travers et devient convaincu que le Tekhélèt existe de nos jours, serait-il obligé de le mettre ? Car selon lui, s'il ne le met pas, il annule une Mitsva de la Torah, ce qui est très grave.

De plus on sait que c'est une discussion halakhique, car certains disent que le Tekhélèt existe, et d'autres disent que non (la majorité). Donc il y aurait il la crainte qu'évoque le Rav Abba-Chaoul ?

2) Même question pour quelqu'un qui est élève de cette même personne.

3) J'ai entendu que le Rav Mazouz (sans préciser si c'est le père ou le fils) a dit qu'il faut mettre le Tekhélèt, car il existe. Savez-vous où je pourrais trouver ce Psak (décision halakhique) ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39010 réponses

Bonjour,

Réponse à votre première question : oui, à condition qu'il ait, également, étudié et analysé l'avis de ceux qui pensent autrement.

Réponse à votre seconde question : oui.

Réponse à votre troisième question : Rav Meïr Mazouz pense que ce n'est pas une obligation et conseille à celui qui désire adopter cette manière de faire, les fils fabriqués par le "רב ברנד ערד", de la firme "פתיל תכלת".

Voir Makor Nééman, édition 5770, volume 1, réponse 35 et volume 2, édition 5775, réponses 68-84.

Le Rav Mazouz, lui-même, porte un Talith Gadol avec les fils de Tékhélet, MAIS uniquement le Chabbath et le jour de Pourim.

Voir Makor Nééman, volume 2, édition 5775, réponses 74-76.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Mékor Nééman.
Lois & Récits de CACHEROUTE

Lois & Récits de CACHEROUTE

Lois et récits définissant l'approche d'un Juif à l'égard de la nourriture et de sa consommation. 

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN