Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
12:43 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 16 Décembre 2022 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Accrocher un cadre comportant un verset de la Torah dans sa chambre

Rédigé le Lundi 18 Janvier 2021
La question de Kevin L.

Chalom,

On m'a offert un petit cadre avec écrit "Kel Na Réfa Na La" (אל נא רפא נא לה), comme dans le Séfer Torah.

Est-ce problématique de l'accrocher au mur de ma chambre ?

Merci.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
129 réponses

Chalom Ouvrakha,

Tout d’abord, sachez que cette Ségoula est rapportée dans de nombreux livres. Le Ben Ich 'Haï, dans le Lachone 'Hakhamim, explique que ces mots sont propices à la guérison. Le Bné Yissakhar ainsi que d’autres auteurs Kabbalistes écrivent de même, tout en rajoutant qu’il faut penser aux initiales de ces mots en les prononçant. Enfin, le Divré David Zaltser ramène d’écrire cela sur un parchemin pour un malade, et que c’est une Kamia (sorte de talisman Kabbaliste).

Vous pouvez donc l’accrocher sur votre mur.

Cependant, du fait de la sainteté de ce cadre qui contient une partie d’un verset de la Torah et le Nom d’Hachem, on ne pourra se dévêtir ou qu’un couple se retrouve que si ce cadre est recouvert de deux enveloppes. Le cadre lui-même, s’il est sous verre, est déjà un contenant, il suffira de mettre un tissu opaque dessus en plus. La règle est la même pour une Mézouza qui se trouve dans une chambre.

Voir Choul'han 'Aroukh Ora'h 'Haïm 40,2, Michna Broura Sé'if Katan 7, Kaf Ha'haïm 16, Halikhot 'Olam, tome 3, p.93.

Kol Touv et qu’Hachem vous envoie à vous et à tout Israël une excellente santé.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE