Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:38 : Mise des Téfilines
07:40 : Lever du soleil
13:43 : Heure de milieu du jour
19:44 : Coucher du soleil
20:29 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Acher Yatsar : pourquoi une Brakha aussi longue ?!

Rédigé le Jeudi 7 Janvier 2021
La question de Laurent L.

Chalom Rav,

Pourquoi la Halakha demande de réciter une aussi longue bénédiction après être allé aux toilettes ?

Je ne vois comment on peut reciter une telle bénédiction au milieu de la nuit ou quand on vient juste de se lever alors qu'on est encore à moitié endormi.

Comment faire la bénédiction alors qu'on est en caleçon, par exemple ? Faut-il s'habiller en pleine nuit pour faire la bénédiction et se déshabiller à nouveau pour se recoucher ?

Pourquoi n'avoir pas institué une bénédiction sans prononcer le nom d'Hachem pour ce genre de circonstances ?

Merci pour votre site.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32168 réponses

Bonjour,

1. Si nous étions pleinement conscients du fait que le corps est une créature extraordinaire et fabuleuse, nous aurions pensé que la Brakha Acher Yatsar n'est absolument pas suffisante pour décrire l'admirable sagesse et le génie sublime qui s'y trouvent. Nos Sages affirment que, pour chaque respiration, nous devrions ressentir l'obligation de louer Hachem, le Créateur, pour ce si beau cadeau qu'est la vie et pour cette si belle œuvre qu'est le corps. Voir Midrash Rabba, chapitre 14, passage 9 sur Béréchit et chapitre 2, passage 37 sur Dévarim.

2. Le Ari zal nous dévoile que cette Brakha doit être composée de 45 mots, valeur numérique de אדם [= être humain]. Voir Maguène Avraham, chapitre 6, passage 2 et Kaf Ha'haïm, passage 1.

3. Lorsque l'on doit réciter la Brakha au milieu de la nuit : il n'est pas obligatoire de s'habiller comme pour la prière. Il suffit d'être recouvert de son pyjama ou de porter un caleçon et de se couvrir à l'aide de sa couverture. Voir Birkat Eytan, page 578.

4. Si l'on ne peut vraiment pas faire Nétilat Yadaïm : d'après certains de nos maîtres, il suffit de frotter ses mains sur un habit. Voir Birkat Eytan, page 578.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN