Aujourd'hui à Paris
04:23 : Mise des Téfilines
05:53 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:56 : Coucher du soleil
22:57 : Tombée de la nuit

Paracha Houkat - Balak
Vendredi 3 Juillet 2020 à 21:38
Sortie du Chabbath à 23:01
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Adar 1, mois de joie ?

Rédigé le Lundi 28 Janvier 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Je prépare le discours pour la Bat Mitsva de ma fille qui tombe le soir de Roch 'Hodech Adar Alef.

Je voulais parler du fait de multiplier les joies au mois d'Adar, mais je viens de lire que cela concerne surtout Adar Beth.

Est-ce qu'Adar Alef aussi est un mois de joie et de miracle ou est-il un mois comme un autre ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20899 réponses

Bonjour,

1. Lorsque nos Sages, les 'Hakhamim, disent de multiplier les joies dès l'entrée du mois d'Adar - Talmud Taanit 29a - ils font allusion au mois d'Adar d'une année normale ou au second mois d'Adar de l'année embolismique précédant le mois de Nissan durant lequel, il y a eu, également de grands miracles.

Voir Chéélat Ya'bets, volume 2, réponse 88, Techouva Méahava, volume 2, réponse 301, Halikhot Chlomo - Pourim, chapitre 18, note 35, Chévet Halévi, volume 10, réponse 105, passage 3, Rav Elyachiv dans 'Hachouké 'Hémed sur Talmud Méguila 6b.

2. Cependant, durant l'année embolismique, au cours du premier mois d'Adar, il y a quelques lois qui marquent, tout de même, une certaine joie : on ne récite pas les Ta'hanounim dans les prières du 14 et 15 Adar 1, etc.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 697, Halakha 1.

3. Il est à noter que d'après certains de nos maîtres la Mitsva de multiplier les joies est, également, en vigueur, lors du premier mois d'Adar d'une année embolismique.

Voir 'Hatam Sofer, 'Hochen Michpat, fin de la réponse 20, Ben Ich 'Haï dans Adéret Eliyahou, fin de la Parachat Michpatim. Références tirées du Loua'h Dinim Ouminhaguim - Ahavat Chalom, année 5779, page 283, Hilkhot 'Hag Bé'hag, Pourim, chapitre 1, note 1.

4. Que signifie "multiplier les joies" ?

Rav Chlomo Zalman Auerbach nous enseigne :

Il n'est pas nécessaire de faire des actions spéciales. Il suffit de se remplir de joie et faire disparaître les tristesses qui pourraient se trouver en nous - en s'investissant de la croyance reposant sur l'existence d'Hachem, Le Tout-Puissant, Qui nous protège, Qui nous aime, Qui pense à nous, nuit et jour, Qui nous donne la vie, Qui écoute nos prières, Qui est à l'origine de tous ce que l'on possède et Qui nous réserve un monde futur à Ses côtés - le plus grand des plaisirs inimaginables.

Voir Halikhot Chlomo - Pourim, chapitre 18, note 36.

D'après certains de nos maîtres, toutes choses permises, censées nous apporter de la joie, doivent être réalisées durant le mois d'Adar et ce sera une Mitsva.

Voir Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 586, passage 8, note 26.

Selon d'autres, il faut consommer des plats et des aliments nous procurant de la joie.

Voir Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 586, passage 8, note 26.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN