Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:41 : Mise des Téfilines
06:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:56 : Coucher du soleil
21:45 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 26 Août 2022 à 20:27
Sortie du Chabbath à 21:34

Hiloulot du jour
Rav Yaakov Israël Kanievsky (Steipeler)
Afficher le calendrier

Aimer uniquement après son mariage ?!

Rédigé le Jeudi 26 Mars 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Dans la Torah, il est écrit que l'amour dans un couple viendra après le mariage.

Mais pourquoi ne peut-on pas aimer son futur âme-sœur avant ce jour-là ?

Comment peut-on alors se marier avec quelqu'un pour qui on ne ressent pas d'amour ?

Que signifie cela ?

Merci beaucoup et Kol Touv.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
317 réponses

Chalom,

Dans la Torah, sont mentionnés deux types de mariage : le mariage d'Its'hak avec Rivka, où il est écrit explicitement qu'Its'hak aima Rivka après s'être mariée avec elle : "Its'hak l'amena (Rivka) dans la tente de Sarah sa mère. Il épousa Rivka et elle devint sa femme. Il l'aima..." (Béréchit 24,67) ; et, d'autre part, le mariage de Ya'acov avec Ra'hel, où il est écrit explicitement que Ya'acov aima Ra'hel avant de s'être marié avec elle : "Ya'acov aima Ra'hel. Il dit (à Lavane son futur beau-père) : "Je travaillerai pour toi sept ans (afin de pouvoir me marier avec) Ra'hel ta fille cadette"." (Béréchit 29,18). Il existe donc deux sortes de mariage : la première sorte, où l'amour arrive après le mariage, la seconde sorte, où l'amour survient avant le mariage.

Les deux types de mariage sont légitimes.

Concrètement, aujourd'hui, le mariage passe par un Chiddoukh qui est une rencontre organisée entre deux personnes en vue d'un éventuel mariage, après prise de renseignements de part et d'autre qui permet, en théorie, d'éviter des rencontres qui n'ont aucune chance d'aboutir. Il est important lors du déroulement des rencontres du Chiddoukh de respecter les lois du Yi'houd (isolement interdit) et de la Chemirat Négui'a (interdiction de tous les contacts physiques jusqu'au mariage).

Il est bien entendu évident qu'on ne peut se marier avec une personne si on n'éprouve pas d'inclination envers elle. Cela veut dire qu'il doit y avoir en premier lieu un attrait physique ; en second lieu, une connivence intellectuelle ; en troisième lieu, une connivence spirituelle et des objectifs de Torah en commun.

Quant à l'amour qui est une notion vulgarisée mais peu comprise, il ne surviendra, à proprement parler, qu'après le mariage. En effet, comme l'explique Rav Dessler dans Mikhtav Mééliahou, l'amour véritable est issu du don, à savoir qu'on aime les gens à qui on donne de sa personne. C'est pourquoi les parents aiment tellement leurs enfants : ils ont investi en eux le meilleur de leurs forces.

Pour parvenir à l'amour une fois marié, il faut être capable de donner de son temps, de son attention et de son affection, et la liste n'est pas exhaustive. Réussir son mariage demande d'y investir le meilleur de ses forces et de respecter scrupuleusement les Mitsvot de la Torah (Chabbath, Cacheroute, lois de pureté familiale).

En vous souhaitant de trouver un partenaire à la hauteur et un mariage réussi avec l'aide d'Hachem !

Mékorot / Sources : Mikhtav Mééliahou.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA