'Akédat Its'hak : pourquoi répéter "Béèr Chéva" ?

Rédigé le Dimanche 2 Mai 2021
La question de Serge A.

Bonjour Rav,

On nous dit que, dans la Torah, il n’y a pas de mot inutile, pourtant dans la 'Akédat Its'hak, à la fin, il est dit : "Abraham se remit en route vers Béèr Chéva' et habita à Béèr Chéva".

Pourquoi ce doublement de "Béèr Chéva" ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26239 réponses

Bonjour,

Si le verset n'avait mentionné que la première partie, nous aurions pensé qu'Avraham Avinou s'est installé définitivement à Béer Chéva'. Or, ce n'est pas le cas, il s'est dirigé vers Béer Chéva pour s'y installer temporairement, car, en fait, il habitait dans la ville de 'Hevron. La répétition a pour but de faire allusion à cet enseignement, et ce, "conformément" à la règle "Ribouy Ha'har Ribouy". Rachi sur Béréchit, chapitre 21, verset 34 et sur chapitre 22, verset 19, Cha'aré Aharon sur Béréchit 22, verset 19.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN