Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 31 Janvier 2020 à 17:27
Sortie du Chabbath à 18:38

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Aller sur la tombe de son père la première année

Rédigé le Jeudi 14 Mai 2015
La question de David A.

Bonjour,

Je suis dans l'année de mon père, et je voulais savoir quelle est l'importance d'aller sur la tombe durant la première année ?

Ma question se pose car il est enterré en Israël et que j'habite Paris; or, il n'est pas très simple pour moi de me déplacer.

Merci d'avance.

Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
4543 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est vrai que nous avons la coutume de nous recueillir sur la tombe de nos parents, mais beaucoup ont la coutume de ne pas rendre beaucoup de visites la première année (Zikhron Eliyahou et Chout Mélamèd Lého'il Yoré Déa Siman 144).

Aussi, dans la première année, on ne prie pas pour régler ses problèmes personnels (par exemple pour la guérison d'un malade), car le défunt est censé être préoccupé par son propre sort, on priera donc uniquement pour l'élévation de son âme (Zikhron Eliyahou au nom du Zohar Parachat Vayé'hi).

Ce n'est qu'en cas de force majeure, par exemple si le fils habite loin et qu'il n'a pas l'occasion de monter sur la tombe de son père, que l'on tolèrera sa visite dans la première année (Mélamèd Lého'il).

En conclusion, au contraire, on évitera de se rendre sur une tombe durant la première année, et ce n'est que si on habite loin et que l'on n'aura pas l'occasion de s’y rendre les autres années qu'il est toléré de rendre visite dans l'année.

Si vous comptez venir en Israël pour les vacances ou pour les fêtes, au contraire, il vaut mieux ne pas rendre visite dans cette première année.

Kol Touv, et Bessorot Tovot.

Mékorot / Sources : Zikhron Eliyahou, Mélamèd Lého'il, Zohar.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur