Logo Torah-Box

Apprenti, travailler dans les secouristes pendant Chabbath

Rédigé le Lundi 24 Avril 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

Je suis apprentie dans la Hatsala, je suis en cours de formation.

J'aimerais savoir si j'ai le droit de faire des Mélakhot (travaux interdits) pendant Chabbath si l'autre volontaire disponible peut le faire à ma place, tout en sachant que la Mélakha risque d'être faite deux fois, puisque je ne suis qu'une apprentie ?

A priori, ai-je le droit de sortir en intervention pendant Chabbath ou est-ce à éviter ?

Merci.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
163 réponses

Chalom,

Si la vie d’une personne est en danger, on a le droit de transgresser le Chabbath si cela est nécessaire.

Cependant, cette permission n’est valable que s'il est reconnu que le soin fait effet (Chévet Halévi, T.5, 55).

Aussi, bien qu’on fasse la Brit Mila le Chabbath, si elle est en son temps (8ème jour), le Choul'han Aroukh (331, 10) interdit si le Mohel le fait pour la première fois. Ceci, même s’il y a avec lui un autre expérimenté qui le guiderait.

On voit donc que la Halakha ne permet de transgresser Chabbath que si le résultat est assuré.

En conclusion, le Chabbath, vous avez le droit d’intervenir que si c’est un geste médical que vous avez déjà fait et réussi, quand il y a une personne plus expérimentée qui vous accompagne.

Evidemment, si vous êtes seul et qu’il y a urgence, vous devrez tout faire pour sauver la personne, même si ce n’est pas sûr que vous réussissiez.

Votre récompense de sauver des vies est infinie. Prions pour qu’Hachem vous accompagne dans tout ce que vous entreprenez.

Béhatsla'ha !

Mékorot / Sources : Chévet Halévi, Choul'han Aroukh.
A la découverte du Beth Hamikdach

A la découverte du Beth Hamikdach

Un livre référence sur le Temple de Jérusalem. Une centaine d'illustrations et une description encyclopédique du Beth Hamikdash et de son histoire.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE