Aujourd'hui à Paris
05:22 : Mise des Téfilines
06:35 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:15 : Coucher du soleil
22:07 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Après la mort : "As-tu jouit de l'existence ?" ?

Rédigé le Dimanche 15 Mars 2015
La question de Ouriel P.

Chalom !

Après la mort, Hachem ne pose-t-il pas également la question "As-tu jouit de l'existence ?" ? Que cela veut-il dire ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5109 réponses

Chalom Ouvrakha,

Vous devez certainement faire référence aux paroles du Yérouchalmi à la fin du traité Kiddouchin, mais il ne s'agit pas là-bas d'une question, mais d'une sanction : l'être sera sanctionné sur tout ce que ses yeux ont vu et qu'il n'a pas consommé.

Vous devez certainement vous demander comment aborder ce Yérouchalmi alors que la Torah exige de nous une vie de retenue, dans laquelle l'être se sanctifie au service d'Hachem (voir Méssilat Yécharim, chapitre 13).

Il y a plusieurs explications, les unes plus profondes que les autres, mais nous devons comprendre qu'Hachem nous a mis dans ce monde, non pas pour s'en séparer, mais bien au contraire pour le sanctifier. Il s'agit là de consommer des nouveaux aliments pour pouvoir dire les Brakhot avec ferveur, afin d'exprimer notre reconnaissance envers Hachem (voir explications du Korban Ha'éda dans le Yérouchalmi susmentionné, et d'autres encore).

Les jouissances de ce monde ne sont pas un but, mais un moyen pour se rapprocher encore plus d'Hachem, il faut "juste" être capable de canaliser ces jouissances dans le bon sens.

C'est là l'accusation du Yérouchalmi : "Pourquoi ne t'es-tu pas servi des plaisirs de ce monde pour te rapprocher d'Hachem ?" (voir le responsa du Rav Ségal Praguer, tome 1, resp. 93).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA