Aujourd'hui à Paris
07:21 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 13 Décembre 2019 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:49


Hiloulot du jour
Rav Isser Zalman Meltser
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Après ma Téchouva, que faire de mon tatouage ?

Rédigé le Jeudi 20 Octobre 2016
La question de Hannah S.

Bonjour,

Je vous contacte car je suis dans une situation assez étrange.

Je suis issue d'une famille religieuse, mais j'ai vécu pour des raisons personnelles à l'étranger et "loin" de la religion.

Récemment, j'ai décidé que cela devait cesser, et j'ai décidé de faire Téchouva comme il se doit. Peu à peu, de manière progressive et réfléchie, je suis passée de presque pas pratiquante, à très religieuse (Chomérèt Chabbath, Chomérèt Négui'a et tout ce qu'il s'ensuit). Je n'étais déjà pas ignorante de ces règles, mais j'ai pris conscience que le changement c'était "ici et maintenant".

Malheureusement, il me reste une trace indélébile : un tatouage sous l'aisselle représentant un cygne (d'une grandeur moyenne).

Je suis embêtée car ça me bloque, parfois j'y pense et je regrette d'avoir eu besoin de faire cela. J'aime la signification que je lui donne, mais ça me semble aujourd'hui futile au regard de la Halakha, voire même décevant, car je sais que c'est interdit.

J'ai pensé au laser plusieurs fois, mais j'hésite à effacer cette "erreur", comme si je ne l'assumais pas.

Voici pourquoi je vous demande que puis-je faire ?

Je vous remercie infiniment.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17382 réponses

Bonjour,

Vous n'avez aucun souci à vous faire.

Le moment où il vous sera "possible" de faire l'action d’effacer le tatouage, sans ressentir une quelconque difficulté, n'est pas encore arrivé.

Poursuivez votre ascension spirituelle, le jour viendra où vous ne ressentirez plus rien et vous franchirez le pas tant attendu sans aucune difficulté.

Vous n'avez rien à vous reprocher, vous traversez une situation des plus normales.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Chana Tova !

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur