Logo Torah-Box

Après une longue relation avec un non-juif, comment revenir vers D.ieu ?

Rédigé le Mardi 7 Juin 2022
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Je vais avoir 45 ans en avril et je vis chez ma mère à Paris.

J'ai été avec un homme non-juif pendant neuf ans est je voudrais arrêter définitivement avec lui. Je ne sais pas quoi lui dire pour ne pas lui faire mal au cœur car je voudrais revenir vers la religion, donc je voudrais me faire pardonner.

Je voudrais devenir une bonne femme juive, est-ce possible si D.ieu veut bien me pardonner ? Comment faire, s'il vous plaît ?

Je vous remercie infiniment d'avoir lu mon message.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
347 réponses

Chalom,

On ne peut que s'incliner devant votre décision. Sachez que D.ieu accepte le repentir sincère ; plus que cela, dans la mesure où la personne abandonne ses égarements et décide de revenir vers Hachem d'un cœur entier, son repentir sincère a le pouvoir de transformer ses fautes en mérites (Talmud traité Yoma 86) !

Là où se tient le repentant, même les Justes parfaits ne peuvent se tenir, affirme le Talmud (Brakhot 34b).

« Ouvrez-Moi une porte de Téchouva comme le chas d’une aiguille et Je vous ouvrirai une porte dans laquelle des charrettes et des carrosses pourront entrer », ont commenté nos Sages dans le Midrach Rabba sur un verset du Cantique des cantiques (5, 2). C'est dire la grandeur de la Téchouva (repentir) !

Certes, il ne s'agit pas d'une décision facile ; il s'agit d'une décision du genre de celles qui peuvent vous ouvrir les portes d'un monde nouveau. Je vous conseillerais donc de ne pas trop parlementer avec votre ami non-juif. Dites-lui brièvement que vous avez décidé pour des raisons personnelles de mettre un terme à votre relation. Si cela s'avère trop difficile, vous pouvez l'en informer par écrit. Ce sera évidemment difficile dans un premier temps, mais je vous garantis que les délices que vous procurera la proximité avec D.ieu auront vite fait d'effacer votre chagrin pour vous remplir d'un bonheur véritable et authentique.

Dites-vous bien que la difficulté que représente pour vous cette décision est à la hauteur des enjeux fondamentaux qui se cachent derrière elle ; en effet, on ne peut envisager une vie de Torah authentique que lorsque nos actions sont en plein accord avec nos principes, et notamment dans le domaine si sensible des relations homme-femme. En faisant ce pas, vous devenez partie prenante de l'éternité d'Israël et de sa capacité, avérée tout au long de l'Histoire (rappelez-vous le remarquable épisode de Pin'has qui sut mettre fin au courroux divin face aux égarements de son peuple, ainsi que le rapporte la Torah dans Bamidbar 25, 7-8), à surmonter les amours passagères à même de l'égarer et de le détourner de sa mission sacrée. 

Etudiez beaucoup la Torah - passez autant de temps que possible à aller à des cours de Torah, à lire des livres sur le judaïsme et à consulter le site de Torah-Box. Offrez-vous de longues plages de dialogue avec votre Créateur où vous pourrez vous exprimer d'un cœur entier et sincère. Lentement mais sûrement, avec beaucoup de volonté, vous y arriverez.

Que D.ieu vous bénisse et vous ouvre les portes de la Téchouva !

Bien dans son corps, bien dans son âme d'après le Rambam

Bien dans son corps, bien dans son âme d'après le Rambam

Compilation et explications des recommandations médicales du Rambam. Philosophe, homme de sciences mais également décisionnaire et médecin, Maïmonide nous enseigne comment être « Bien dans son corps, bien dans son âme ». 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA