Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Arrêt de pilule et pas de règles, comment se comporter ?

Rédigé le Mercredi 2 Décembre 2015
La question de Natacha Hanna B.

Bonjour Rav,

J'ai eu une autorisation pour utiliser la contraception orale.

J'ai décidé d'arrêter pour que mon mari et moi ayons un bébé rapidement si D.ieu veut.

Cependant, quand on arrête la contraception, les règles ne reviennent pas tout de suite, il faut laisser au corps le temps de réapprendre à fonctionner par lui-même.

Ma question est : comment dois-je réagir par rapport aux lois de Nidda durant cette période où je n'ai pas de règles ?

Je n'ai pas eu de règle ce mois-ci et je suis un peu perdue par rapport aux règles de Nidda.

Que me conseillez-vous de faire ?

Je suis inquiète et je veux vraiment faire Téchouva auprès d'Hachem.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Si vous avez opté pour un moyen de contraception par voie orale et que vous avez cessé la prise des pilules, les menstruations auraient dû reprendre dans les 24-48 heures qui suivent [dans certains cas : 72 heures ou plus, mais cela dépend de chaque catégorie de pilules].

Si ce n'est pas le cas :

1. C'est, peut-être, une grossesse qui s'annonce. Faites un test.

2. Si ce n'est pas le cas : vous devez prendre en considération les dates de vos dernières règles afin de vous séparer de votre mari conformément aux lois de la séparation ["Vésstot"] : 'Ona Bénonit, etc.

Ceci est valable même s'il s'agissait d'un "Vésset Chééno Kavou'a - cycle irrégulier". Voir Yéssod Hatahara, chapitre 11, Halakha 66.

Si les règles n'ont toujours pas reprises, vous êtes permise à condition d'effectuer une vérification avant chaque rapport.

N.B.

1. Il est à noter que même si les règles reprennent, habituellement, dans les 48 heures suivant la dernière prise des pilules, il faut se considérer Nidda 24 heures avant le moment prévu. Voir Chévet Halévi, chapitre 189, paragraphe 23, passage 5 et Otsrot Hatahara, chapitre 9, Halakha 115, note 252.

2. Les lois concernant une telle question sont très nombreuses.

Elles peuvent varier selon la catégorie des différents moyens de contraception existant sur le marché.

Pour des détails supplémentaires, je vous invite à nous contacter par le biais du service téléphonique Question au Rav de Torah-Box. Au 01.80.20.5000 à partir de la France ou au 03.721.90.85 à partir d'Israël.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN