Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:50 : Coucher du soleil
22:49 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Astrologie interdite, et Rabbi Akiva ?

Rédigé le Mardi 3 Septembre 2019
La question de Sigal K.

Bonjour,

Dans la Guémara (Chabbath 156b), on raconte que des astrologues non-juifs prédirent à Rabbi Akiva que sa fille mourrait la nuit de ses noces, des suites de la morsure d’un serpent.

Pourquoi est-il donc interdit de lire les horoscopes et tout ce qui va avec ?

Je précise que je ne lis plus du tout ce style de truc, c'est juste pour comprendre.

Merci d'avance.

La réponse de Rav Ichaï ASSAYAG
Rav Ichaï ASSAYAG
260 réponses

Bonjour,

Votre question est pertinente et se partage en deux parties :

1. Comment est-il allé poser une question à un astrologue ?

2. Pourquoi Rabbi Akiva a fait cas de la réponse qu'il a reçu ?

En vérité, en lisant la Guémara, vous vous rendrez compte qu'il n'est pas allé poser la question, mais qu'un de ses astrologues lui a parlé de lui-même. Nous avons donc la réponse à notre première question.

Le Ramban nous explique que, bien que l'on ne doit pas faire cas et que l'on ne doit pas rechercher le conseil d'un astrologue, il peut y avoir du vrai dans leurs paroles.

C'est pour cela que Rabbi Akiva a demandé à sa fille ce qui l'a sauvé.

Après que sa fille lui ait raconté l'acte de bonté qu'elle a fait avec le pauvre qui a participé à son mariage, Rabbi Akiva nous dit : "Ein Mazal Léisraël", c'est-à-dire que le pouvoir du peuple juif est plus puissant que le naturel et plus puissant que l'astrologie.

En fin de compte, il n'a pas posé de questions à un astrologue, il a seulement pensé que ça pouvait signifier quelque chose et il s'est rendu compte qu'on avait un pouvoir au-dessus de tout ce qui est astrologie : le pouvoir de notre prière ou de nos actes.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Rav Moché Ben Na'hman.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Ichaï ASSAYAG