Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Attendre la fin de Chabbath pour le repas de Chavou'ot ?

Rédigé le Jeudi 16 Juin 2016
La question de Dan K.

Bonsoir,

J'ai la version Gallia en 21 tomes du Yalkout Yossef (français - hébreux).

Je n'arrive pas à trouver la source qui dit qu'on doit attendre la fin de Chabbath pour manger la Sé'ouda de Chavou'ot (lorsque Yom Tov tombe Motsaé Chabbath).

Merci beaucoup par avance.

Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6938 réponses

Chalom Ouvrajha,

Je n'ai pas trouvé de référence claire à ce sujet, et la raison doit certainement être parce que c'est évident.

En effet, le fait de prendre sur soi Chabbath ou Yom Tov avant l'heure est de faire "Tosséfèt Chabbath" ou "Tosséfèt Yom Tov" (ajout de sainteté), comme nous pouvons le constater des propos du Tossafot Pessa'him 99b.

C'est-à-dire que nous avons la possibilité, en réalisant l'obligation de la Torah de rajouter un temps pour Chabbath et Yom Tov, de transformer le profane en Chabbath Kodech ou en Yom Tov Kodech. Comme nous l'expliquent le 'Emek Brakha (page 66) et le 'Hidouchim Oubi'ourim (responsa 21, et Likouté Si'hot Parachat Vaét'hanan année 1976).

Et même cet avis, qui est très puissant, ne fait pas l'unanimité, comme le rapporte le Michna Beroura (267 Sé'if Katan 5).

Vous comprenez donc tout à fait qu'il est impossible de transformer Chabbath en Yom Tov, puisque, durant Yom Tov, nous avons plusieurs dérogations, comme cuisiner, allumer une bougie d'un feu déjà existant etc., or ces actes restent strictement interdits puisque c'est encore Chabbath et qu'on ne peut pas "amoindrir" de la Kédoucha, mais simplement en "ajouter".

C'est pour cela qu'il n'est pas question de recevoir sur soi le Yom Tov avant la sortie du Chabbath, et, par conséquent, on ne peut pas non plus faire son repas de Yom Tov lorsqu'on se trouve encore dans Chabbath.

Aussi, lorsqu'il y a deux Yom Tov et que l'on veut recevoir la Kédoucha du second avant que le premier Yom Tov ne soit terminé, bien qu'il n'y ait pas de réel ajout de Kédoucha, mais, puisque les deux Kedouchot sont identiques (sauf dans certains cas bien précis et rares), on permettra en cas de besoin de recevoir le Yom Tov avant la fin du premier (Rav Péalim tome 4-23).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA