c Question au Rav : Bar Mitsva avec musique pendant le 'Omer

Bar Mitsva avec musique pendant le 'Omer

Rédigé le Mercredi 15 Avril 2015
La question de Laurent G.

Bonjour Rav,

J'ai été convié à une Bar Mitsva pendant le 'Omer à Jérusalem.

Quand j'ai fait part de mon étonnement au père, ce dernier m'a répondu que le Rav Ovadia Yossef dit clairement que si c'est le jour anniversaire de l'enfant, alors il s'agit sans aucun doute d'une Sé'oudat Mitsva et c'est autorisé.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils ont fixé la date de la soirée le dimanche 19 alors que le Bar Mitsva ne mettra les Téfilines que lundi 20 au matin, pour que ce soit le jour même.

Pouvez-vous me dire quelle est la Halakha ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27714 réponses

Bonjour

En effet, comme le papa du garçon vous a dit, il est permis de célébrer la Bar Mitsva d'un garçon durant la période du 'Omer et d'écouter de la musique durant le repas [si c'est le jour anniversaire de l'enfant].

Ceci est rapporté dans les écrits de Rav Ovadia Yossef, Yé'havé Daat, volume 6, question 34

Vous pouvez donc y assister sans scrupule.

Ci-dessous, quelques détails :

Pour les Séfarades

Que ce soit durant la période du Omer ou durant la période allant du 17 Tamouz à Roch ‘Hodech Av, il est permis d’organiser un repas de fête, accompagné de musique, si c’est à l’occasion d’une Brit Mila, d’un Pidyone Habène ou d’une Bar Mitsva - s’il s’agit du jour anniversaire [hébraïque] de naissance de l’enfant. Yé'havé Daat, volume 6, question 34, Torat Hamoadim - Arba’ Taaniyot, chapitre 5, Halakha 4, Sefirat Haomer - ‘Hag Hachavouot, édition Mine Hama’yane, chapitre 10, Halakha 4.

Pour les Ashkénazes

Durant les trois semaines : en général, on adopte une attitude rigoureuse et certains permettent les danses [sans musique]. Voir Darké Horaa, volume 5, page 38, note 22 et Pisské Techouvot, chapitre 551, passage 13.

Durant la période du Omer : dans certaines communautés Ashkénazes, on adopte une attitude permissive mais on interdit les danses. Darké Horaa, volume 5, page 38, note 22 et Pisské Techouvot, chapitre 493, passage 5.  

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Yé'havé Da'at.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN