Aujourd'hui à Paris
07:18 : Mise des Téfilines
08:28 : Lever du soleil
12:41 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48

Hiloulot du jour
Rabbi 'Haï Taïeb
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

"Baroukh Dayan Haémèt" pour un Goy

Rédigé le Mercredi 1er Juin 2016
La question de Sherel M.

Bonjour Rav,

Si un non-juif décède, pouvons-nous ou devons-nous dire "Baroukh Dayan Haémèt" ("Béni soit le Juge de vérité") ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5610 réponses

Chalom Ouvrakha,

La Brakha de "Dayan Haémet" n'a été instauré que pour des choses tragiques qui nous font de la peine, et, de manière générale, le non-juif n'était pas concerné (voir Techouvot Oupssakim du Raavad 202).

Si une personne a de la peine de la disparition d'un non-juif, par exemple, elle pourra dire cette Brakha sans faire mention du nom de D.ieu, c'est-à-dire "Baroukh Dayan Haémet" (Taz et Maguen Avraham 222-2).

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Techouvot Oupssakim, Taz, Maguen Avraham.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA