Logo Torah-Box

Ben Hamétsarim : jusqu'à combien de degrés l'eau est considérée "froide" ?

Rédigé le Mardi 16 Juillet 2019
La question de Anonyme

Chalom,

Pour un Ashkénaze, il est interdit de se doucher à l'eau chaude à partir de Roch 'Hodech Av.

Par contre, tant que nous ne sommes pas dans le semaine de Ticha' Béav, c'est permis à l'eau froide.

À partir de combien de degrés l'eau n'est plus considérée "froide" ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Dans le Choul'han 'Aroukh, chapitre 551, Halakha 16, le Rama tranche pour les Ashkénazim :

A partir de Roch 'Hodech, on ne se lave pas [même] à l'eau froide - Sauf le visage, les mains et les pieds [permis à l'eau froide]. Dans certains cas, il est permis de se laver à l'eau chaude, s'il s'agit d'un cas où l'on souffre énormément ou s'il s'agit de "salissures". Voir 'Arokh Hachoul'han, chapitre 551, Halakha 37.

Jusqu'à 28 degrés, on peut considérer que l'eau est froide.

Voir Or Israël [Rav Israël Schvarcz], page 236, Beth Aharon Véisraël, volume 101, page 58.

Avant Roch 'Hodech Av, il n'y a aucune restriction, il est permis de se laver tout le corps à l'eau chaude.

Vous écrivez : "Pour un Ashkénaze, il est interdit de se doucher à l'eau chaude à partir de Roch 'Hodech Av."

Commentaire : Comme cela est mentionné dans le Choul'han 'Aroukh, à partir de Roch 'Hodech, cela est interdit même à l'eau froide - Sauf le visage, les mains et les pieds [permis à l'eau froide].

Vous écrivez : "Par contre, tant que nous ne sommes pas dans la semaine de Ticha' Béav, c'est permis à l'eau froide."

Commentaire : Avant Roch 'Hodech Av, il n'y a aucune restriction, il est permis de se laver tout le corps à l'eau chaude.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rav Yigal Cohen - Emouna

Rav Yigal Cohen - Emouna

Des questions qui bousculent, des réponses claires et concises pour renforcer notre Emouna.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN