Aujourd'hui à Paris
07:11 : Mise des Téfilines
08:19 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:57 : Coucher du soleil
17:48 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Bénédiction des beignets d'oignons

Rédigé le Jeudi 29 Octobre 2020
La question de Oren B.

Bonjour Rav,

Quelle Brakha fait-on sur les beignets d'oignons (onion rings) ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23130 réponses

Bonjour,

Il y a deux recettes "essentielles" de beignet d'oignon.

1. La première consiste à tremper des rondelles d'oignon dans une pâte à beignet ou dans une chapelure [à base de farine de blé, orge, épeautre, seigle ou avoine] avant la friture. La Brakha de ces beignets est Boré Miné Mézonot. Apparemment, vous faites allusion à ce cas.

2. La seconde recette consiste à préparer une pâte composée de farine, d'oignons, de jaunes d'œuf, d'huile, de sel, d'épices, etc. La réponse qui suit se réfère à cette seconde recette.

A. Si la farine utilisée est de la farine de blé, orge, épeautre, seigle ou avoine

Tout dépend de votre intention lorsque vous ajoutez la farine dans la préparation des beignets :

1. Si le but pour lequel vous rajoutez la farine dans la préparation des beignets est de leur donner une certaine consistance, une belle forme, d’augmenter leur volume ou d’attendrir le produit fini, la Brakha est Boré Peri Haadama.

Si la farine est majoritaire [plus de 50%], la Brakha est Boré Miné Mézonot, même si les intentions sont celles qui viennent d’être mentionnées [cas assez rare]. Voir Cha’ar Hatsiyoun, chapitre 208, passage 13.

2. Par contre, si l’intention est de leur donner un meilleur goût ou de cuisiner des beignets riches, nourrissants et rassasiants, la Brakha est Boré Miné Mézonot. Voir Or Létsion, volume 2, chapitre 14, Halakha 19, Dvar Halakha, page 275, Halakha 28, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 208, passage 7, note 7, Pisské Techouvot, chapitre 208, passages 4-6.

3. Au milieu d’un repas de pain, on ne récite pas de Brakha sur ces beignets.

B. Si la farine utilisée est de la farine de maïs ou de la fécule de pomme de terre

Si, pour vous, l'essentiel est l'oignon, la Brakha est Boré Peri Haadama. Voir Pisské Techouvot, chapitre 205, passage 2. Si l'essentiel est la farine de maïs / fécule de pomme de terre, la Brakha est Chéhakol Nihya Bidvaro. Au milieu d’un repas de pain, on ne récite pas de Brakha sur ces beignets.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN