Logo Torah-Box

Bénédiction finale : volume ou poids ?

Rédigé le Mardi 7 Mars 2023
La question de Raphael A.

Bonjour,

Concernant les mesures pour les Brakhot A'haronot (bénédictions finales), on voit fréquemment dans de nombreux cours et livres qu'elles sont en gramme.

Cependant, j’ai vu dans le Kitsour Choul'han 'Aroukh Ich Matslia'h qu’il s’agit en réalité de centimètres cube.

Quelle est la Halakha Léma'assé ? Y a-t-il plusieurs avis dans les décisionnaires, ou les grammes est une expression courante, plus facile à retenir et à appliquer, mais moins exacte ?

Merci de votre réponse et bravo pour votre travail extraordinaire.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. Lorsque nos Sages, les 'Hakhamim, mentionnent le Kazaït ou le Kabétsa, c'est un volume et non un poids [Ka-zaït = comme une olive / Ka-bétsa = comme un œuf]. Il n'y a aucun doute à ce sujet et aucun de nos maîtres ne discute ce principe élémentaire !

Choul'han 'Aroukh et Rama - Ora'h 'Haïm, chapitre 486, Halakha 1, Michna Broura, chapitre 456, passage 3, Or Létsion, volume 2, chapitre 14, note 17, volume 3, page 29 de l'introduction, Mizra'h Chémech [Rav Chalom Messas] - Yoré Déa, réponse 98, page 60b, Vézot Habrakha, édition 5760, page 208 au nom de Rav Ovadia Yossef, Betsel Ha'hokhma, volume 3, réponse 69, Dérekh Emouna, volume 2, Hilkhot Teroumot, chapitre 3, passage 90, Yalkout Yossef, chapitre 184, Halakha 17, 'Hazon Ich, - Ora'h 'Haïm, chapitre 39, passage 17 [et passages 4, 8], 'Hazon Ich - Likoutim, Zera'im, chapitre 5, Moadim Ouzmanim, volume 3, chapitre 265, page 151, Or Torah, Iyar 5744, chapitre 71 [81], Birkat Hachem [Rav Moché Lévi], volume 2, page 25, Halakha Broura, volume 8, page 430, 'Olat Its'hak [Rav Its'hak Ratsbi], volume 1, réponse 44, partie 3, Béer 'Haïm [Rav Avraham 'Adess], fin du livre, chapitre 11, ici, etc.

2. Etant donné que l'évaluation d'un volume est assez complexe, certains décisionnaires Séfarades ont "converti" le volume en poids. Ils ont considéré le poids d'un Kazaït [28-30 cm3] d'eau = 28-30 grammes et se sont appuyés sur le fait que la masse volumique de la plupart des aliments est moins importante que celle de l'eau qui déborde en les introduisant dans un ustensile rempli d'eau [= pour un volume identique, la plupart des aliments sont plus légers que l'eau]. Un aliment dont le poids est égal à 29-30 grammes aura, donc, dans la plupart des cas, le volume requis par la Halakha [dans bien des cas [aliments compacts], le volume de ce poids sera plus important qu'un Kazaït].

Exemple : le poids d'une Matsa-machine varie entre 30 et 35 grammes. Le poids du volume d'eau qui va déborder lorsque l'on introduira cette Matsa dans un ustensile rempli d'eau [c'est ainsi que l'on peut en calculer le volume] varie entre 70 et 75 grammes. Si l'on considère le poids, il sera nécessaire de consommer une Matsa entière. Par contre, si l'on considère le poids du volume de l'eau qui déborde en introduisant la Matsa dans un ustensile rempli d'eau, il suffira d'en consommer un peu plus de 4/10 ème [70 grammes / 10 = 7 grammes x 4 = 28 grammes].

Ben Ich 'Haï, année 1, Parachat Chemini, Halakha 1, Pinhas, Halakha 19, Kaf Ha'haïm, chapitre 168, passages 46 et chapitre 210, passage 8, Vézot Habrakha, édition 5760, page 208, paragraphe 8.

3. Il va sans dire que même selon les décisionnaires Séfarades précités, si l'on consomme un aliment dont le poids est inférieur à 30 grammes mais l'on sait pertinemment que son volume est supérieur ou égal à un Kazaït [28-30 cm3], il faudra réciter la Brakha finale !!! C'est une chose évidente qui m'a été confirmé par plusieurs grands de la génération. Voir Vézot Habrakha, édition 5760, page 208, paragraphe 8]. Exemple :

Le poids d'un Kazaït de pop corn [28-30 cm3] est égal à environ 5-6 grammes.

Va-t-on dire que celui qui consomme 2 Kazaït de pop corn, par exemple, ne récitera pas la Brakha finale, car il a consommé uniquement 12 grammes ?!

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rabbi Yaakov Edelstein - une conduite exemplaire

Rabbi Yaakov Edelstein - une conduite exemplaire

Biographie journalistique du Rav Yaakov Edelstein : “Une échelle dont les pieds étaient à terre et la tête atteignait les cieux”

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN