Logo Torah-Box

Cacheroute des Carrefour en Israël

Rédigé le Jeudi 11 Mai 2023
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Un supermarché Carrefour a ouvert le 9 mai 2023 à Jérusalem.

Il y a beaucoup de produits de toutes sortes (viennoiseries, fromages...) et je voulais savoir si la Cacheroute est bonne ?

Plusieurs produits sont sous la surveillance de Rav Wolff et de la Rabbanout Israël : est-ce le Rav Wolff de la "liste du Rav Wolff" conçue pour les EEIF, et, si oui, ces produits de la liste vont-ils arriver en Israël ?

Merci de vos éclaircissements.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
2546 réponses
Bonjour,
 
L'entrée de Carrefour sur le marché israélien ne devrait pas avoir d'impact sur la Cacheroute.
 
Carrefour est censé se conduire comme toute chaîne de supermarché Cachère en Israël, donc sous le contrôle du Rabbinat.
 
Tous les produits vendus doivent nécessairement avoir un tampon de Cacheroute israélien, ou bien un tampon de Cacheroute étranger qui a fait l'objet d'une validation du Rabbinat central israélien, donc avec une mention "Béichour Harabanoute".
 
Le "Ichour" de la Rabbanoute ne peut être donné que si :
 
1. L'organisme de Cacheroute étranger ou israélien qui certifie le produit importé est reconnu par la Rabbanoute.
 
2. Le produit en question répond aux normes de la Rabbanoute (ce qui exclut par exemple les produits qui contiennent du lait non-surveillé à l'état liquide, comme les glaces Häagen-Dazs, même s'il y a un tampon reconnu par la Rabbanoute comme le OU).
 
Les produits alimentaires vendus au Carrefour ne seront donc pas d'un niveau de Cacheroute inférieur à tous les produits alimentaires vendus dans tous les supermarchés israéliens sous le contrôle de la Rabbanoute.
 
Ceci est vrai pour les fromages et les viennoiseries, comme pour tout autre produit.
 
Quant au tampon du Rav Wolff : je vous confirme qu'il s'agit bien de Rav Eliézer Wolff, Av Beth Din d'Amsterdam, éminent spécialiste de Cacheroute et homme de terrain, qui est connu pour avoir édité une liste de produits autorisés à l'attention des EEIF, compte tenu de leur éloignement géographique de tout commerce Cachère, lors de l'organisation de leurs camps.
 
Les produits estampillés du tampon de Rav Wolff ne sont pas les produits de sa fameuse liste.
 
Les produits de sa liste sont validés d'après une enquête minutieuse annuelle ou bi annuelle, mais pas d'après un contrôle continu sur le site de production.
 
De plus, les produits présents sur cette liste sont autorisés d'après plusieurs avis indulgents, parfois plus indulgents que le Consistoire en France, et parfois plus indulgents que le Rabbinat israélien.
 
Sans rentrer dans les détails et sur les avis sur lesquels s'appuie Rav Wolff pour autoriser ces produits dans sa liste, il se montre beaucoup plus strict dès lors qu'il appose son tampon sur les produits.
 
Un tampon Rav Wolff implique :
 
1. que toute la production soit sous son contrôle avec la présence d'un délégué Rabbinique pendant toute la production. Il s'agit donc d'une certitude qu'aucun ingrédient non-Cachère ne peut être présent dans l'aliment et que toute la ligne de production est strictement Cachère.
 
2. qu'il ne se repose pas sur des mesures d'indulgence comme dans sa liste.
 
D'où la mention "Laméhadrin", qui signifie que la production est valable pour le public le plus exigent.
 
Je ne me permettrai pas d'attribuer des notes aux différents "Badatz", mais ce qui est certain, c'est que la surveillance du Rav Wolff est très fiable, très sérieuse et très réputée.
 
Kol Touv.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN