Chabbath : ajouter de l'eau froide dans de l'eau chaude

Rédigé le Mardi 1er Septembre 2015
La question de Arié P.

Chalom Rav,

A-t-on le droit Chabbath d'ajouter de l'eau froide dans de l'eau chaude qu'on a déjà récupérée du Koumkoum dans un Kéli Chéni ?

Ou bien l'inverse sur de l'eau froide : ajouter de l'eau chaude récupérée encore une fois du Koumkoum et versée dans un Kéli Chéni ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5346 réponses

Chalom Ouvrakha,

Le Choul'han Aroukh (Ora'h 'Haïm 318, 12) répond explicitement à votre question : il est permis de verser de l'eau chaude dans de l'eau froide ou de l'eau froide dans de l'eau chaude, à condition de le faire dans ou depuis un Kéli Chéni (deuxième ustensile dans lequel on verse le liquide du premier ustensile - où le liquide a été cuit).

Le Rema rajoute même que cela serait permis dans un Kéli Richone (ustensile dans lequel le liquide a été cuit), à condition qu'il ne soit plus sur le feu et que la quantité d'eau froide est telle qu'au final (une fois le mélange terminé) l'eau ne sera que tiède.

Bien que Rabbi Yossef Karo soit resté en interrogation sur ce cas, dans l'avis du Rambam, le Rav Ovadia Yossef dans Halikhot 'Olam (tome 4, page 60) tranche que cela est permis.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB