Aujourd'hui à Paris
04:30 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:53 : Coucher du soleil
22:53 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Chéma' Bazmane sans Téfilines ni Minyan

Rédigé le Mardi 7 Juillet 2015
La question de Gabriel Aron-Dor S.

Chalom Kvod Harav,

Si on se lève avant que la prière de la synagogue/Yéchiva ne commence, et que le temps de la lecture du Kriat Chéma' et le temps de la mise des Téfilines sont arrivés, est-il préférable que je récite le Chéma' le plus tôt possible sans Téfilines (car ils se trouvent à la Yéchiva) et sans Minyan, ou bien est-il préférable que je récite le Chéma' beaucoup plus tard avec mes Téfilines et Minyan ?

Merci.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1342 réponses

Chalom Gabriel,

Le Choul'han 'Aroukh (Ora'h 'Haïm 58,1) tranche que le mieux est de lire le Chéma' juste avant le Nets Ha'hama (levée du soleil) pour terminer le Chéma' avec le Nets Ha'hama et commencer immédiatement la 'Amida. Celui qui prie ainsi a un mérite très grand.

D'après cette Halakha, il y a en effet un grand mérite à réciter le Chéma' juste avant le Nets Ha'hama, même si on fait la 'Amida bien plus tard (comme dans votre exemple).

Est-il permis dans ce cas de lire le Chéma' sans les Téfilines, sachant que celui qui dit le Chéma' sans les Téfilines est considéré comme réalisant un faux témoignage (car il parle des Téfilines dans le Chéma' bien qu'il ne les porte pas) ? 

Le Rav Chlomo Zalman Auerbach (Min'hat Chlomo 2, Siman 4 Ot 7) tranche que si on met les Téfilines plus tard, il n'y a pas de problème de faux témoignage, car on les mettra de toute manière. Ainsi tranche le Rav Ovadia Yossef (Yabia Omer 1 Siman 4). Par conséquent, il est permis de dire le Chéma' sans les Téfilines du moment qu'on les mettra plus tard dans la journée.

Conclusion : Bien que vous n'ayez pas d'obligation stricte de réciter le Chéma' avant l'horaire de la prière de votre Yéchiva (qui ne dépasse pas l'heure limite du Chéma' bien entendu), il est très méritoire, si vous êtes réveillé, de réciter le Chéma' sans les Téfilines deux minutes avant le Nets Ha'hama. Vous referez dans ce cas le Chéma' normalement avec les Téfilines dans votre Minyan. Vous mériterez que s'applique à vous cette Brakha écrite dans le Choul'han 'Aroukh : "Celui qui prie ainsi a un mérite très grand".

Bonne continuation et bonne étude.

Au plaisir de te revoir bientôt.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON