Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:20 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Chemita 5782 & Arba' Minim

Rédigé le Jeudi 25 Août 2022
La question de Albert D.

Bonjour Rav,

Y a-t-il cette année un problème de Chemita pour : Loulav, Hadass, et Etrog ? En France ? En Israël ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Michael ABEHSERA
Rav Michael ABEHSERA
46 réponses

Chalom,

En effet, cette année se termine l'année de la Chemita, et c'est pourquoi on doit faire attention au moment où l'on achète les quatre espèces.

Tout d'abord, remarquons que les lois de la Chemita ne concernent que des fruits et légumes qui ont poussé en Israël, c'est pourquoi les Etroguim et les Loulavim provenant du Maroc ne sont pas concernés par ces règles.

Pour ce qui pousse en Israël :

- Le Etrog

S'il a poussé en Israël, on ne pourra pas acheter un Etrog d'une personne qui n'a pas de contrat de Otsar Beth Din ou de contrat de Héter Mékhira (même ceux qui ne s'appuient pas sur le Héter Mékhira peuvent s'appuyer pour utiliser ce genre de Etrog pour la Mitsva). Dans le cas du Otsar Beth Din, on ne paiera que le prix du travail effectué afin de rapporter le Etrog à l'endroit de distribution.

Dans ce cas, il faudra respecter les règles de sainteté s'appliquant aux fruits de la Chemita, même si ce Etrog a été cueilli la huitième année.

- Le Loulav

Les décisionnaires ont tranché que le Loulav n'a pas de sainteté due à la Chemita (Min'hat Chlomo partie 1, chapitre 51, alinéa 23, Chévèt Halévi volume 1, chapitre 181).

- Le Hadass

Le Hadass planté particulièrement pour la Mitsva n'a pas les règles de sainteté appliqués aux pousses de la Chemita (Maharil Diskin, Ttsits Eli'ézer volume 1, chapitre 15, Min'hat Chlomo volume 1, chapitre 51, alinéa 23).

- La Arava

La Arava n'a pas de sainteté puisque cela ne se consomme pas du tout et ne possède pas d'odeur.

Kol Touv, Chana Tova.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Michael ABEHSERA