Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:41 : Mise des Téfilines
06:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:56 : Coucher du soleil
21:45 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 26 Août 2022 à 20:27
Sortie du Chabbath à 21:34

Hiloulot du jour
Rav Yaakov Israël Kanievsky (Steipeler)
Afficher le calendrier

Chemita : consommer d'un champ sans l'accord du propriétaire

Rédigé le Mercredi 17 Juin 2015
La question de Eric A.

Chalom Rav,

Si je trouve un champ qui respecte la Chémita (arrêt du travail de la terre tous les 7 ans), puis-je consommer les fruits sans l'accord du propriétaire et sans faire les Ma'assrot (prélèvements) ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6865 réponses

Chalom,

Si le propriétaire du champ a rendu ce dernier « Héfkèr » comme la Torah le demande, c’est-à-dire qu’il se l’est désapproprié, il n'y a aucun problème à consommer ses fruits sans sa permission. De plus, les fruits sont exemptés de tout prélèvement.

Néanmoins, il faudra faire attention à ne pas abîmer ses arbres ou autre. De plus, on devra être reconnaissant et le remercier pour cela.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA