Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:47 : Mise des Téfilines
06:07 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:28 : Coucher du soleil
22:23 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34
Afficher le calendrier

Chemita : que savoir avant d'entrer dans le jardin d'un autre ?

Rédigé le Mardi 16 Septembre 2014
La question de Anonyme

Chalom Kvod Harav,

Y a-t-il des choses à savoir avant de pénétrer dans le champ ou le jardin d'une autre personne durant la Chemita ?

Toda.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30456 réponses

Chalom,

1. Il n'est pas permis de pénétrer dans un champ ou dans un jardin s'il y a une possibilité de cueillir les fruits en restant à l'extérieur.

2. Il est interdit de traverser le champ ou le jardin pour raccourcir son chemin.

3. Immédiatement après avoir récolté la quantité de fruits permise, il faut quitter les lieux.

4. Il est strictement interdit de cueillir un fruit s'il n'est pas suffisamment mûr.

Cette interdiction n'est plus en vigueur si les fruits ont atteint le tiers du volume final et qu'ils sont consommés sur place. D'après certains décisionnaires, il vaudrait mieux attendre qu'ils soient parfaitement mûrs même si on a l'intention de les consommer sur place. Si on désire les apporter chez soi, il faut qu'ils soient parfaitement mûrs.

5. Il est interdit de cueillir la totalité des fruits d'un champ ou d'un jardin.

D'après certains décisionnaires, on ne peut cueillir des fruits que dans la limite d'une quantité nécessaire aux repas de trois jours. Selon d'autres, il est possible de rapporter chez soi la quantité nécessaire pour une semaine.

En cas d'erreur, les fruits restent permis.

6. Même lorsque la cueillette est permise, elle doit se faire de manière inhabituelle : avec les mains ou avec des instruments que l'on n'utilise pas habituellement.

La raison est la suivante : afin de garder en mémoire les différentes restrictions en vigueur :

- Ne pas récolter une quantité supérieure à celle qui est permise,

- Ne pas oublier que ce sont des fruits investis de Kédoucha, qu'il faut traiter avec une attention particulière.

7. Les seuls fruits qu'il est permis de prendre sont ceux qui appartiennent à l'année de la Chemita.

Kol Touv.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN