Aujourd'hui à Paris
04:37 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:48 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Combien de fois par jour faire la bénédiction des senteurs ?

Rédigé le Mardi 12 Septembre 2017
La question de Mimoun A.

Bonjour Rav,

J'ai souvent l'occasion de passer à côté de plante odorante et j'en profite souvent pour remercier Hachem pour ces odeurs si sublimes.

Ai-je le droit de faire la Brakha des Bessamim plusieurs fois par jour, ou est-ce limité ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21090 réponses

Bonjour,

1. Si, après avoir récité la Brakha sur la plante, vous avez pensé ne plus la sentir, il faudra réciter une nouvelle fois la Brakha, si vous décidez de la sentir à nouveau.

2. Si vous n'avez pas pensé "ne plus sentir", il n'est pas nécessaire de réciter une nouvelle Brakha tant que vous restez dans le même endroit et que vous ne sortez pas à l'extérieur. Ceci est valable même plusieurs heures plus tard.

3. Si vous n'avez pas pensé "ne plus sentir" et que vous sortez à l'extérieur uniquement pour quelques instants, il n'est pas nécessaire de réciter une nouvelle Brakha en regagnant la pièce. Ceci n'est pas valable pour la consommation des aliments.

4. S'il s'agit d'une plante dont le parfum vous arrive au nez sans que vous la preniez en main ou sans que vous vous en rapprochiez, il n'est pas nécessaire de réciter une nouvelle Brakha même si vous avez pensé ne plus la sentir. Si vous avez quitté la pièce où se trouve la plante et que, dans le nouvel endroit, on ne sent plus son parfum : si vous avez pensé ne plus sentir, il faudra réciter une nouvelle Brakha si vous décidez à nouveau de la sentir.

A ce sujet, voir Vézot Habrakha [édition 5760], page 181.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Vézot Habérakha.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN