Commencer sa 'Amida a côté d'une personne assise

Rédigé le Lundi 25 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Si nous sommes dans un endroit où plusieurs personnes prient, mais pas toutes ensemble, donc une personne peut être dans sa 'Amida et des personnes à côté d'elle restent assises, comme c'est le cas par exemple dans une classe, que doit-on faire si quelqu'un commence la 'Amida à côté de nous alors que nous sommes assis ?

Peut-on commencer une 'Amida a côté d'une personne assise ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
24514 réponses

Bonjour,

A. Si l'on ne se trouve pas dans un endroit où il est habituel de prier en Minyan - A la maison, par exemple

1. Réouven est assis, Chimon commence sa 'Amida à ses côtés [dans les 2 mètres] ou devant lui : Réouven n'a pas l'obligation de se lever pour s'éloigner [mais cela est bien]. Mais Réouven transgresse une faute en agissant de la sorte. D'après certains, si Chimon se trouve derrière Réouven, Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 102, Halakha 3 et Touré Zahav, passage 5, Michna Broura, passage 12, Halakha Broura, volume 5, page 400.

2. Si Chimon se place derrière Réouven : d'après certains décisionnaires, Réouven doit se lever même s'il prie ou s'il étudie car en restant à sa place, Chimon aura l'air de se prosterner face à lui. Auteur du Ohel Mo'èd rapporté dans le Beth Yossef et Choul'han 'Aroukh, Halakha 1, Halakha Broura, volume 5, page 399.

3. A chaque fois qu'il n'est pas obligatoire de se lever pour s'éloigner, il est bien de se mettre à étudier ou à lire des Téhilim [pas obligatoire]. Voir Halakha Broura, volume 5, pages 396-397.

B. Si l'on se trouve dans une synagogue ou dans tout autre endroit où l'on organise des prières

1. Réouven est assis, Chimon commence sa 'Amida à ses côtés ou devant lui : Réouven doit se lever pour s'éloigner. Ben Ich 'Haï, Parachat Yitro, Halakha 6, 'Hayé Adam, Klal 26, Halakha 2, Michna Broura, passage 13, Halakha Broura, volume 5, page 399.

2. Certains décisionnaires pensent que si Réouven est assis à la place qu'il a achetée, il n'a pas l'obligation de se lever. Voir Arba' Amot Chel Tefila [Rav Mordékhaï Potach], page 19, Halakha 9.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN