Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:51 : Mise des Téfilines
07:53 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:25 : Coucher du soleil
20:10 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 7 Octobre 2022 à 18:59
Sortie du Chabbath à 20:02
Afficher le calendrier

Comment apporter la Brakha dans son foyer ?

Rédigé le Lundi 18 Mai 2015
La question de David B.

Bonjour Rav,

Quels sont les éléments susceptibles d'apporter la Brakha dans un foyer ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6950 réponses

Chalom Ouvrakha,

Pour répondre à votre question, il faut tout d'abord se poser la question d'où vient la malédiction, et pourquoi Hachem a-t-Il créé un monde avec un besoin d'avoir la Brakha.

Il y a bien sûr plusieurs façons de répondre à cette question, mais puisque nous sommes dans la période du 'Omer, j'ai pioché pour vous une réponse du Sfat Emet (Pessa'h 1891), qui nous fait remarquer que les trois fêtes sont parallèles à la récolte (Pessa'h le printemps, Chavou'ot la moisson, et Souccot l’engrangement), et au lendemain de Pessa'h, la Torah nous ordonne de prendre une petite mesure ('Omer) d'orge et de l'apporter en offrande à Hachem. Nos Sages nous disent (Roch Hachana 16) : "Apportez le 'Omer, et Je bénirai vos récoltes".

Pourquoi et en quoi l'acte de l'offrande du 'Omer apporterait-il la Brakha ?

Dans son projet initial, le monde fut créé pour être un monde parfait et infini, sans malheur, mais l'homme (Adam) s'est quelque peu "oublié" à son niveau, et a géré le monde pour ses propres intérêts. C'est là où Hachem intervient et lui dit : "Tu dois apprendre que le monde n'est qu'un moyen pour s'approcher d'Hachem, et n’est pas là pour en tirer profit. Pour cela, tu seras désormais un être mortel, et tu travailleras à la sueur de ton front, pour que tu vois la nullité et l'absurdité de ce monde." Il ne peut pas être la finalité de quelque chose de matériel, mais simplement un moyen pour accéder à quelque chose de plus haut, Hachem.

Lorsque l'on se trouve face à ce que le monde nous propose (récole, etc.), nous sommes tentés d'oublier que tout ce monde n'est qu'un moyen. Hachem nous ordonne de prendre les premières récoltes et de les approcher en offrande pour Lui, comme pour dire : "nous avons bien compris que ce monde n'est là que pour nous rapprocher de Toi", et alors Hachem promet la Brakha, car la malédiction ne vient que lorsque l'on dévie de sa réelle trajectoire, alors que la Brakha est donnée lorsque l'on gère et canalise le monde vers Hachem, et c'est pour nous un Yom Tov, une fête, car à ce moment-là, malgré l'opulence, on pense tout de même à Hakadoch Baroukh Hou.

En conclusion, on ne pourra pas avoir de Brakha si on croit trouver notre but ici-bas, et on devra alors travailler à la sueur de notre front pour admettre notre erreur. Alors que si nous gérons ce monde pour Hachem, il y aura la Brakha.

Aussi, la Brakha n'est pas forcément un surplus quantitatif de matériel, mais elle peut aussi être le contentement de ce que l'on possède, c'est-à-dire une Brakha dans la qualité.

Kol Touv, et beaucoup de Brakha Bé'ézrat Hachem.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA