Comment concilier foi et sciences ?

Rédigé le Vendredi 22 Novembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Comment concilier foi et sciences ?

Comment expliquer à des enfants la délicate coexistence des deux ?

Comment ne pas brimer l’expression de la foi en rappelant l’exigence du raisonnement scientifique ?

Merci à vous.

La réponse de Rav Chalom GUENOUN
Rav Chalom GUENOUN
224 réponses

Bonjour,

La science et la foi ne sont absolument pas en désaccord, chacune traite d'un domaine différent de l'existence. La science est la découverte, dans un premier temps, des mécanismes et des lois présents dans la création et, dans un second temps, leur utilisation pour le bien de l'humanité.

La foi, elle, implique de savoir que tous ses mécanismes et ses lois fixes sont le fruit d'une intelligence supérieure et directrice. Il ne peut en être autrement, car les lois de la création telles que la loi de la gravité, de la thermodynamique, des lois du temps de Plank et de la relativité d'Einstein sont bel et bien régulières et fixes.

C'est d'ailleurs sur cette base que débute le raisonnement scientifique : sans la régularité cohérente de lois prévisibles, la science n'aurait pas de quoi discuter, car elle ne pourrait projeter ses recherches tant le rythme de l'existence serait variable et donc chaotique, mais aussi, la vie serait impossible dans le schéma de vie tel que nous le connaissons.

Qui a donc créé ces lois qui, indéniablement, nous permettent la vie ? Qui s'est soucié que ces lois décryptées par les scientifiques soient régulières et fixes, permettant ainsi leur apprivoisement ?

C'est là que le rôle de la foi intervient : savoir que Celui qui a érigé et figé ces lois, c'est D.ieu.

Si vous demandez aux scientifiques, ils vous diront que leurs études n'ont pas pour vocation de découvrir Qui a créé ces lois de la "nature", mais bien de comprendre ces lois. Le rôle de la croyance est de s'imprégner de l'identité du Créateur.

Parfois, les hommes de sciences vont au-delà de leur domaine de compétences et s'émerveillent de l'intelligence suprême du Créateur, comme le faisait I. Newton : "D.ieu est un être parfait, infini et tout puissant... nous nous prosternons devant Lui avec admiration" (Sir Isaac Newton, Principien der naturlehre herausgegeben, Von Wolfers, 1872, p 511), ou encore le célèbre Max Felnek : "Le but de la science et de la religion est analogue : comprendre l'intelligence suprême qui régit toute vie" (Planck Max, Scientific Autobiography, papers 1950, p 76).

D'ailleurs, en 1997, A. Larson, de l'université de Géorgie, publiait un article dans le très sérieux journal Nature, dans lequel il apparaissait que plus de 50% des physiciens et des biologistes qui effectuaient des recherches actives étaient des personnes croyantes à la personnalité dite "spirituelle".

Pour résumer, la science et la foi se complètent, l'un permet l'avancée, l'autre donne le sens.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Chalom GUENOUN