Logo Torah-Box

Comment différencier le Chabbath des jours de semaine ?

Rédigé le Mercredi 9 Septembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je viens de voir un cours de quelque minutes où le Rav disait qu'il fallait différencier le Chabbath des autres jours de la semaine.

J’essaie de faire une belle table, mais je ne vois pas comment apporter une autre différence. Pourriez-vous m’aider ?

Merci d’avance.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7870 réponses

Chalom Ouvrakha,

Les aspects extérieurs du Chabbath, comme une belle table etc., ne sont que le reflet d'un ressenti ou d'une conviction interne.

Il va falloir certainement vous informer, en lisant quelques livres importants sur le Chabbath, non pas les Halakhot, etc., mais sur la compréhension profonde du sens du Chabbath, et ce sera à partir de là que vous pourrez réellement différencier le Chabbath des autres jours.

Pour ne pas en rester là, je vous dirais juste que, toute la semaine, nous sommes dans le monde de l'action, car nous devons travailler "à la sueur de notre front" pour gagner notre pain et subvenir à nos besoins, et c'est là une malédiction. En effet, nous sommes aussi, à cause de cela, déviés de notre véritable but dans ce monde, et notre proximité avec Hachem en est affectée.

D'ailleurs, le Zohar [Parachat Pin'has 243b et Tikouné Zohar dans le Tikoun 48, page 85a] nous fait le lien entre les 39 malédictions qu'Adam a reçues après la faute et les 39 coups que devait recevoir le fautif [Parachat Ki Tétsé 25] et les 39 travaux que nous somme soumis de faire toute la semaine pour nous nourrir.

Le Rav Ména'hem Na'houm de Tchernobyl nous explique dans son livre [Maor 'Enayim Parachat Vayakèl] que cette malédiction peut stopper lorsque nous respectons le Chabbath. C'est alors que tout est "prêt", nous n'avons plus le droit de réaliser ne serait-ce qu'un seul acte de travail. Nous pouvons à ce moment obtenir une proximité avec Hachem de niveau inégalé... La malédiction cesse et nous nous retrouvons dans un "mini Gan Eden" avant la faute.

Voilà aussi pourquoi on ne peut réellement comprendre le Chabbath qu'à partir du moment où nous avons bien défini quel est notre but sur terre. La réponse [vraie] à cette question nous révélera le sens profond du Chabbath.

Kol Touv et bonne chance.

Mékorot / Sources : Zohar, Tikouné Hazohar.
Choul'han 'Aroukh du Rav 'Ovadia Yossef (tome 3)

Choul'han 'Aroukh du Rav 'Ovadia Yossef (tome 3)

Les décisions halakhiques du Rav Ovadia Yossef dans un style clair et concis. Tome 3.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA