Logo Torah-Box

Comment encourager mon fiancé à étudier ?

Rédigé le Dimanche 14 Mars 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je me marie dans environ deux mois, Bé'ézrat Hachem.

Je voulais savoir comment pousser mon futur mari à étudier, comment l'encourager ?

Il a déjà la volonté, mais il a besoin qu'on le pousse et qu'on ne le lâche pas.

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
125 réponses

Chalom,

Votre question est délicate car chacun est différent, et les conseils adaptés pour les uns ne le seront pas nécessairement pour les autres. Cela dépend de beaucoup de paramètres. Tout d'abord, la manière de procéder ne sera pas la même si votre fiancé a déjà étudié ou non. Par ailleurs, les conseils ne seront pas les mêmes en fonction du lieu où vous habitez, notamment quant au fait de savoir s'il y a un Beth Hamidrach à proximité.

Enfin, la manière de motiver quelqu'un dépend aussi de son caractère : certaines personnes évoluent sous la pression, mais d'autres, au contraire, vont prendre la direction opposée de celle qu'on leur recommande s'ils se sentent contraints.

Si l'on peut donner un conseil général, je citerai celui du Rav Nathan Shafir dans son livre "Le Chidoukh", p.107 [https://www.torah-box.com/editions/le-chiddoukh_18.html] : "Il ne faut pas être trop direct dans sa façon de s'exprimer. C'est-à-dire qu'il ne faut pas imposer ses vues, mais au contraire donner à l'autre la possibilité de comprendre par lui-même l'importance de ce qu'on lui exprime". C'est-à-dire, en ce qui concerne votre question, que votre fiancé doit lui-même prendre conscience que l'étude de la Torah est l'oxygène indispensable à tout juif.

Il est important pour cela qu'il rencontre un Rav avec qui il se sente à l'aise, afin de prendre plaisir à l'étude. Une fois la prise de contact avec le Rav effectuée, il est préférable que ce soit le Rav lui-même qui fasse passer le message.

Pour conclure, précisons qu'un mari a toujours besoin de se sentir encouragé, voire "admiré" par son épouse. Il ne faut donc pas qu'il se sente "jugé" s'il n'étudie pas assez, ou pour tout autre raison. C'est très important pour l'épanouissement du couple.

Je vous souhaite beaucoup de Brakhot et beaucoup de Hatsla'ha dans la construction de votre futur foyer juif, Bé'ézrat Hachem, rempli de Torah et de Kédoucha.

A votre disposition pour plus de précisions.

Kol Touv.

Pirké Avot : les Actions des Pères

Pirké Avot : les Actions des Pères

Livre-référence de 485 pages sur les Maximes des pères", l'ouvrage dédié à la morale et l'éthique juive. Texte en hébreu, traduction en français, commentaires et biographies de chacun des auteurs de ces perles de sagesse."

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN