Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Comment être en paix avec ma fille ado ?

Rédigé le Mercredi 13 Février 2019
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Comment instaurer le Chalom (la paix) entre ma fille de 16 ans et moi ?

Je la sens très en colère.

Elle a perdu son père à 9 ans, mais avant ses 9 ans, elle n'avait pratiquement aucun contact avec ce père que j'ai quitté quand elle avait 10 mois.

Je ne sais plus quoi faire, je la sens triste, en colère en permanence, surtout après moi.

Elle est insolente et parfois me manque de respect par ses paroles ou attitudes.

C'est une bonne élève, c'est une jeune fille responsable, mais son comportement vis-à-vis de moi n'est plus tenable.

Je ne baisse pas les bras, je veux qu'on m'aide ou qu'on me guide pour au moins instaurer un dialogue sans que ça ne vire au cauchemar.

Merci d'avance.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5104 réponses

Chalom Ouvrakha,

Tout d'abord, vous ne devez pas être déstabilisée par l'agressivité, les reproches et l'insolence de votre fille. Comprenez qu'elle passe une période difficile, un peu comme une personne malade, mais cela va lui passer.
 
En attendant, lorsqu'elle vous parle mal, faites-lui savoir que vous n'êtes pas d'accord avec sa façon de vous parler, mais sans rentrer dans le conflit. Essayez de passer des bons moments avec elle, par exemple, une fois par semaine, sortez avec elle quelque part, mais la règle d'or sera de ne lui faire aucun reproche ni leçon de morale et d'éviter les sujets conflictuels, simplement passer un bon moment ensemble pour essayer de rétablir la communication. Vous pourrez alors peut-être l'aider à affronter les difficultés auxquelles elle est confrontée.
 
Si elle vous fait des reproches, contentez-vous de lui dire : "Ne juge pas ton prochain tant que tu n'as pas été à sa place, je fais ce que je peux avec les forces et les moyens que D.ieu a bien voulu me donner".
 
Le plus important : priez Hachem pour qu'Il fasse réussir votre démarche.
 
Kol Hayéchou'ot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB