Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:44 : Mise des Téfilines
06:04 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:30 : Coucher du soleil
22:27 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34

Hiloulot du jour
Rabbi Chimon Bar Yo'haï
Rav Moché Isserles (Réma)
Afficher le calendrier

Comment la mer s'est-elle ouverte pour nos ancêtres ?

Rédigé le Samedi 15 Janvier 2022
La question de Anonyme

Kvod Harav,

La mer des joncs s'est-elle ouverte quand Na'hchone ben Aminadav a avancé dans l'eau ou quand Moché Rabbénou a levé son bâton ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30495 réponses

Bonjour,

1. PREMIÈRE RÉPONSE

Dans la Parachat Béchala’h, à deux reprises, nous pouvons lire APPAREMMENT que c’est suite à l’action de Moché Rabbénou que la mer s’est fendue pour laisser avancer les Bné Israël. Chémot 14, versets 16 et 21.

Mais nos Sages, les ‘Hakhamim, nous dévoilent ce qui s’était vraiment passé :

L’ange de la mer, Samaël, refusa d’ordonner à la mer de s’ouvrir car, à son sens, les Bné Israël étaient des idolâtres et ne méritaient pas un tel miracle.

Hachem intercéda pour les défendre : « Il n’est pas possible de les juger pour des actions accomplies involontairement et sous les menaces. Ils n’ont pas agi avec un  esprit de rébellion »

L’ange de la mer accepta mais la mer refusa, tout de même, de se fendre car rien ne justifiait une coupure des eaux - procédure surnaturelle.

C’est alors qu’Hachem, Lui-même, s’approcha de la mer qui fut effrayée et elle se fendit de suite !

C’est le sens du verset : « Pourquoi, ô mer, tu t’enfuis ? » Téhilim 114, verset 5.

Et la mer de répondre : « Je me retire devant le Maître du monde, Lui-même » Téhilim 114, verset 7.

2. SECONDE RÉPONSE

Lorsque la mer aperçut les ossements de Yossef Hatsadik, portés par certains hommes, elle s’enfuit.

Lorsque Yossef était en Egypte, dans le palais de son maître, il s’était ENFUIT de devant la faute même s’il risquait d’être emprisonné durant de nombreuses années. Tous les Bné Israël, bénéficiaient, à présent, de son action méritoire et la mer S’ENFUIT de devant lui.

3. TROISIÈME RÉPONSE

C’est uniquement lorsque Na’hchon Ben ‘Aminadav, animé d’une PROFONDE EMOUNA, s’est avancé profondément dans l’eau que la mer s’est fendue.

Il a fallu un tel acte héroïque et méritoire pour que les Bné Israël méritent un miracle aussi grand que celui de la traversée de la mer.

4. EXPLICATION

Certains de nos maîtres affirment qu’il ne s’agit pas de TROIS RÉPONSES différentes mais de TROIS FACTEURS ayant été nécessaires pour DÉBLOQUER la situation dans laquelle se trouvaient nos ancêtres qui avaient malheureusement atteint le 49 ème degré d’impureté. Certes, d’une manière involontaire mais faisant obstacle pour mériter un aussi grand prodige.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN