Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:34 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:29 : Coucher du soleil
18:19 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rabbi Chneur Zalman De Lyadi (Baal Hatanya)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment mettre les Téfilines pour un manchot ?

Rédigé le Lundi 13 Août 2018
La question de Noam B.

Chalom Rav,

Si 'Hass Véchalom un homme perd sa main ou son bras sur lequel il pose les Téfilines, ou ses deux mains, comment pourra-t-il accomplir la Mitsva des Téfilines ? Que dit la Halakha ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18003 réponses

Bonjour,

Afin de bien comprendre les détails qui vont suivre, voici, Bé’ézrat Hachem, quelques précisions :

1. Bras - Kiborète

Membre qui va de l’épaule au coude.

Dans la Halakha, cette partie porte le nom de Kiborète.

2. Avant-bras - Zéro’a [Kané]

Partie du bras située entre le coude et la main [jusqu’au poignet].

Dans la Halakha, cette partie porte le nom de Zéro’a.

3. Main - Kaf Yad

Partie située à l’extrémité du bras et qui se prolonge en cinq parties flexibles, parallèles et allongées - les doigts.

Dans la Halakha, cette partie porte le nom de Kaf Yad.

Dans le langage courant, le « bras » est le membre constitué de ces trois parties mais pour faciliter la compréhension des Halakhot nous avons choisi le terme bras pour référer à la partie du bras située entre le coude et la main [jusqu’au poignet].

A. Premier cas - La personne a perdu sa main - Kaf Yad - droite

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu sa main - Kaf Yad - droite, elle prend le statut d’un gaucher [puisque, dès lors, c’est la main gauche qui sera essentielle] et devra poser les Téfilines sur sa main droite avec Brakha. Michna Broura, chapitre 27, passage 22.

Il y a d’autres avis à ce sujet. Voir Téfila Lémoché, chapitre 9, note 27.

B. Second cas - La personne a perdu les trois parties de son bras droit - la main, l’avant-bras et le bras, jusqu’à l’épaule

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu les trois parties de son bras droit, elle devra porter les Téfilines sur sa main gauche [c’est une autre personne qui lui posera] avec Brakha. Voir Michna Broura, chapitre 27, passage 6 et Téfila Lémoché, chapitre 9, Halakha 17.

C. Troisième cas - La personne a perdu sa main - Kaf Yad - et son avant-bras gauche - le Zéro’a [Kané]

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu les deux parties de son bras gauche, elle devra porter les Téfilines sur la partie restante, avec Brakha. Certains disent : sans Brakha. Donc, il est préférable de réciter la Brakha Baroukh Ata … ‘Al Mitsvat Téfilines pour les Téfilines de la tête penser à acquitter les Téfilines de la main. Pour les Ashkénazes : on récitera deux Brakhot pour les Téfilines de la tête. Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 27, Halakha 1, Halakha Broura, volume 2, page 86 et Téfila Lémoché, chapitre 9, Halakha 19 et note 37.

D. Quatrième cas - La personne a perdu sa main - Kaf Yad - et la majeure partie de son avant-bras gauche - le Zéro’a [Kané]

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu sa main - Kaf Yad - et la majeure partie de son avant-bras gauche - le Zéro’a [Kané], elle devra porter les téfilines sur son bras gauche et réciter la Brakha comme à l’accoutumée. Voir Michna Broura, chapitre 27, passage 5 et Téfila Lémoché, chapitre 9, Halakha 21.

E. Cinquième cas - La personne a perdu la main, l’avant-bras et une partie du bras

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu la main, l’avant-bras et une partie du bras - même s’il s’agit de la partie supérieure, proche de l’épaule, elle portera les Téfilines de la main, sans Brakha, sur la partie restante. Voir Halakha Broura, volume 2, page 88.

F. Sixième cas - La personne a perdu les trois parties de son bras gauche - la main, l’avant-bras et le bras, jusqu’à l’épaule

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu les trois parties de son bras gauche - la main, l’avant-bras et le bras, jusqu’à l’épaule, elle est exemptée de l’obligation de porter les Téfilines du bras. Mais devra porter les Téfilines de la tête avec Brakha [c’est une autre personne qui lui posera].

D’après certains, elle devra porter les Téfilines sur la main droite mais sans réciter de Brakha - elle s’acquittera de cette obligation avec la Brakha récitée sur les Téfilines de la tête. Voir Michna Broura, chapitre 27, passage 6, Halakha Broura, volume 2, page 88 et Téfila Lémoché, chapitre 9, Halakha 22 et note 43.

G. Septième cas - La personne a perdu ses deux bras

Si, ‘Hass Véchalom, la personne a perdu ses deux bras, elle est exemptée de l’obligation de porter les Téfilines du bras, mais devra porter les Téfilines de la Tête avec Brakha [c’est une autre personne qui lui posera].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur