Logo Torah-Box

Comment ne pas pleurer à Roch Hachana ?

Rédigé le Jeudi 8 Septembre 2016
La question de Nehama M.

Bonjour Rav,

On dit qu'il ne faut pas pleurer à Roch Hachana, mais comment est-ce possible de ne pas pleurer alors qu'on sait qu'on est en train d'être jugé ?

Je veux dire par là que, si je demande à Hachem de m'envoyer pour cette année des délivrances que j'attends depuis tant de temps, automatiquement les larmes montent !

Merci beaucoup de m'éclaircir.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. Durant les prières de Roch Hachana et Yom Kippour, il est absolument permis de verser des larmes.

Ceci est rapporté dans la Halakha au nom du Ari zal.

Voir :

Baère Hétève, passage 3, sur Choul’han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 584,

Techouvot Véhanhagot, volume 2, question 268.

2. Même si ces fêtes coïncident avec un Chabbath, cela est permis.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 584, passage 2.

3. Celui ou celle qui ne parvient pas à verser des larmes, doit, au moins, élever sa voix en ayant l’air de pleurer. Voir Pisské Techouvot, chapitre 584, passage 2.

4. Le Gaon de Vilna dit qu’il ne faut pas pleurer durant les prières de Roch Hachana, mais nos maîtres expliquent ses saintes paroles en disant qu’il faisait allusion à des « larmes de tristesse et d’angoisse ». Par contre, s’il s’agit de « larmes nostalgiques involontaires qui s’échappent suite à la ferveur de la prière », cela est absolument permis. Bien au contraire, cela prouve une certaine grandeur d’âme et une pureté de l’esprit.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 584, passage 2.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Lois & Récits de 'HANOUKA

Lois & Récits de 'HANOUKA

Comprendre le sens et appliquer les lois de 'Hanouka, cette lumineuse fête juive. Récits sur le miracle et réflexions pour choisir entre le beau et... le vrai.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN