Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment permettre l'adultère d'Esther et A'hachvéroch ?

Rédigé le Dimanche 27 Mars 2016
La question de Jean-Charles A.

Pourim Saméa'h Rav,

Comment Esther a pu s'unir et avoir Darius avec Assuérus alors qu'elle était la femme de Mordekhaï ?

Elle était sa nièce, et, à cette époque, l'oncle pouvait se marier avec sa nièce quand c'était possible. Je crois que c'était le cas comme Avraham Avinou et Sarah Iménou.

Comment est-ce possible ? Ne doit-on pas se tuer plutôt que pratiquer l'adultère ?

Elle mangeait des graminées dans le palais pour ne pas manger Taref.

On doit suivre la justice du pays, sauf au sujet des lois matrimoniales quand c'est en désaccord avec la loi juive.

Kol Touv.

La réponse de Rav Yehiel BRAND
Rav Yehiel BRAND
489 réponses

Bonjour,

"Comment Esther a pu s'unir et avoir Darius avec Assuérus alors qu'elle était la femme de Mordekhaï ?"

Réponse : La Guémara (Sanhédrin 76) pose cette question et répond qu’Esther ne pouvait pas refuser, de peur qu’elle ne soit tuée ; il est alors permis de transgresser en cas de force majeure.

"Elle était sa nièce."

Réponse : La Méguila rapporte qu’elle était sa cousine, car elle était la fille d'Avihail, l'oncle de Mordékhaï.

"Et à cette époque, l'oncle pouvait se marier avec sa nièce."

Réponse : Même à notre époque, la Torah permet le mariage entre l’oncle et sa nièce.

"Comment est-ce possible ? Ne doit-on pas se tuer plutôt que pratiquer l'adultère ?"

Réponse : La Guémara (Sanhédrin 76) pose cette question et répond que c’est uniquement l’homme qui doit se laisser tuer pour ne pas fauter l’adultère, car il est actif, mais la femme, étant passive, n’est pas obligée de se laisser tuer.

"On doit suivre la justice du pays, sauf au sujet des lois matrimoniales quand c'est en désaccord avec la loi juive."

Réponse : On ne doit suivre la justice du pays que pour le devoir de payer des impôts. Mais si la loi du pays demande de transgresser une 'Avéra, n’importe laquelle, même s’il ne s’agit pas de sujet matrimoniale, on ne doit pas suivre la justice du pays.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yehiel BRAND
Projet dédié par un généreux donateur