Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment réagir face à une trahison ?

Rédigé le Mercredi 20 Mars 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Comment se comporter avec une personne censée être un ami qui vous trahit dans le travail ?

Il s’agit d’un personne qui n’avait pas de travail, que j’ai présenté et qui maintenant récupère des affaires à moi que je travaillais chaque année avec un portefeuille client, et tout ça, avec l’accord de notre patron et surtout qui fait comme si de rien n’était.

Je m’aperçois que la trahison est double.

Merci.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
191 réponses

Chalom,

La situation que vous vivez est doublement douloureuse. Vous avez aidé gracieusement votre ami et le voyez à présent faire preuve d'ingratitude. Votre patron avec lequel vous semblez généralement entretenir de bonnes relations cautionne cela. Je comprends parfaitement votre désarroi.

Quoi qu'il en soit, comprenez que l'attitude actuelle de votre ami ne diminue en rien l'importance de la Mitsva que vous avez fait en octroyant un emploi à votre ami.

Dans un premier temps, il convient tout d'abord de jauger la situation à l'aune de ce qu'on appelle le Kaf Zékhout, c'est-à-dire en jugeant ces personnes de manière indulgente. Une personne sage disait : "Personne n'est contre personne, chacun est pour soi". Comprenez que les gens normaux et équilibrés agissent rarement dans le but de nuire aux autres ; simplement, dans leur course effrénée vers la réussite et la fortune, ils ne font pas attention aux dégâts qu'ils causent sur leur chemin. Il suffit parfois d'attirer leur attention sur les conséquences de leur comportement pour qu'ils rectifient de suite leur conduite. C'est probablement le cas de votre ami, qui est plongé dans ses affaires et ne s'aperçoit probablement pas de son manque de délicatesse. Idem avec votre patron : il doit apprécier le travail fourni par votre ami - ce qui est en fait un compliment pour vous, puisque c'est vous qui le lui avez présenté - et ne réalise pas que des dommages collatéraux sont en train de se produire, pas plus qu'il n'a conscience de l'injustice qui vous est faite.

Dans un second temps, il vous faut faire appel à la Emouna, la foi. "Personne ne peut se blesser le pouce du doigt de pied ici-bas si la chose n'a pas été décrétée En-Haut", enseignent nos Sages (traité 'Houlin 7b). Tout ce qui nous arrive, en bien comme en mal, a été décidé En-Haut par Hachem, les autres ne sont que Ses "envoyés" ! Il y a plusieurs raisons pour lesquelles Hachem peut décider d'envoyer à quelqu'un une épreuve comme celle que vous vivez : il peut s'agir de la pousser à prier, de lui faire acquérir l'expérience de la vie, de lui enseigner l'humilité et la patience, etc. Quoi qu'il en soit, comprenez que tout ce que fait Hachem vise votre bien ultime, même si présentement vous ne comprenez pas la raison de ce qui vous arrive.

Dans un troisième temps, je vous suggère de prier Hachem afin qu'Il vous aide à gérer cette épreuve de la meilleure manière possible. N'exprimez pas de griefs, car, comme dit précédemment, Hachem ne cherche que votre bien le plus absolu, mais demandez-Lui plutôt de vous guider dans la voie qui vous permettra à la fois de faire valoir vos droits tout en préservant le Chalom (la paix).

Enfin, après avoir sincèrement et longuement prié et avoir effacé tout ressentiment de votre coeur, je vous suggère d'aller voir votre ami et, très calmement, de l'amener à comprendre qu'il est en train de vous léser. Dites-lui par exemple : "Je sais très bien que tu ne t'en rends pas compte, mais en faisant telle et telle chose, je me retrouve pour ma part dans une situation où je perds mes clients". Evitez de l'accuser, mais présentez plutôt des faits objectifs et exprimez votre ressenti à vous. Je suis persuadé que, de la sorte, il réalisera d'un coup qu'il fait fausse route et acceptera volontiers de cesser ses agissements.

En vous souhaitant beaucoup d'Hatsla'ha dans tous les domaines ainsi qu'une bonne Parnassa !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA
Projet dédié par un généreux donateur