Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Comment réchauffer ma maison Chabbath ?

Rédigé le Samedi 5 Novembre 2016
La question de Elise H.

Bonjour,

Merci pour votre site qui me permet de comprendre la Torah et de revenir au judaïsme, mais j'ai encore de grands questionnements à propos de Chabbath.

J'habite à la campagne, en Aveyron, et mon moyen de chauffage est une cuisinière à bois qui chauffe l'eau pour les radiateurs.

Si je ne remets pas de bois, la maison sera à moins de 10 degrés l'hiver.

J'ai aussi une cheminée ouverte, dont je ne suis pas obligée de me servir.

Quelle solution auriez-vous pour moi ?

Merci de vos conseils.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

Durant Chabbath, il est strictement interdit d'alimenter votre cheminée ou la cuisinière à bois.

D'autre part, il est interdit de rester dans un appartement non chauffé, surtout si la température est inférieure à zéro degré.

Première solution

Il faut acheter des radiateurs électriques que vous brancherez sur des minuteries murales durant certaines plages horaires du jour et de la nuit.

Si les frais occasionnés par ces radiateurs sont importants, n'ayez crainte, ils vous seront remboursés intégralement par Celui qui nous a ordonné de respecter le Chabbath.

Seconde solution

S'il fait -10 degrés, il y a une autre solution, mais il faut tout faire pour se suffire de la solution précédente.

Voir Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 276, Halakha 5.

En cas d'impossibilité, contactez-moi de nouveau.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh - Ora'h 'Haim.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN