Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment savoir qui est de mauvaise influence ?

Rédigé le Mercredi 25 Décembre 2019
La question de Zeitoun E.

Chalom Rav,

Comment savoir si une personne est de mauvaise influence ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
199 réponses

Chalom,

Vous posez une excellente question.

En effet, étant donné que l'être humain est influençable, comme l'explique le Rambam (Halakhot Déot chap. 6), il est souhaitable de sélectionner soigneusement les personnes que l'on fréquente.

Quant à savoir si une personne est de mauvaise influence, cela peut revêtir plusieurs aspects : cela peut être lié à de mauvais traits de caractère (colère, avarice, jalousie, insatisfaction permanente, tendance à se plaindre excessive, tendance à incriminer les autres de ses propres problèmes sans jamais vouloir assumer ses responsabilités...), un niveau spirituel et religieux plus bas que le vôtre (à moins que vous ne soyez vis-à-vis d'elle dans une démarche de renforcement spirituel), une famille problématique, etc.

Cela peut être lié à des agissements ou des comportements problématiques : pratique régulière de jeux d'argent, consommation de drogues douces ou dures, violence verbale ou physique, consultation de sites indécents ou violents, etc.

Ce qui est important, c'est que vous fassiez un bilan de ce que vos contacts avec cette personne vous ont apportés : cette personne vous permet-elle de progresser sur différents plans ou, au contraire, vous fait-elle régresser ?

Si, au final, vous vous rendez compte que cette personne est de bonne fréquentation pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour elle sur différents plans : lui donner des conseils ou des informations utiles, une aide psychologique (peut-être sous forme d'écoute), physique (aide au ménage, aide pour faire les courses), financière (si cette personne a des difficultés financières), spirituelle (étudier la Torah avec elle) ou religieuse (l'amener à des cours de Torah ou lui enseigner certaines Mitsvot), etc.

Il est bien entendu que toutes ces activités ne peuvent se réaliser que dans le respect le plus strict des lois de Tsni'out (pudeur).

Si, par contre, vous vous rendez compte que cette personne a indéniablement sur vous une mauvaise influence ou qu'elle vous jalouse, alors il faudra vous arranger pour que cette relation devienne moins intense et s'estompe progressivement. Essayez dans la mesure du possible d'agir avec délicatesse.

D'autre part, il serait bon que vous vous construisiez sur le plan personnel et que vous alliez régulièrement à un cours de Torah pour évoluer progressivement. En effet, plus vous aurez de connaissances solides en Torah, plus vous serez à même d'évaluer par vous-même le profil des personnes qui vous entourent.

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA
Projet dédié par un généreux donateur