Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:26 : Coucher du soleil
18:16 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 22 Janvier 2021 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Coronavirus : qu'en est-il du comportement envers son prochain ?

Rédigé le Mercredi 18 Mars 2020
La question de Micke B.

Bonjour,

Les Rabbanim en ce moment parlent beaucoup du coronavirus, respecter les règles en étant en confinement, etc.

Cependant, à mon avis, ils ne parlent pas assez du comportement que chaque juif doit avoir dans des moments de pression.

La semaine dernière, j'ai assisté à une dispute entre plusieurs personnes à la synagogue et, en pleine lecture de la Torah, du fait qu'un des invités, venu de France, ne s'est pas mis en quarantaine, le ton est monté et la personne a dû sortir de la synagogue.

La personne en question était encore pale de honte trois heures après l'altercation.

Ma question est la suivante : peut-on faire honte à un juif, même si l'on a raison ? Puis-je refuser de tendre la main à un juif qui me l'a tendu ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23840 réponses

Bonjour,

Vous faites une excellente remarque !

Dans de telles situations, il faut utiliser une main de fer mais dans un gant de velours.

Il faut être autoritaire, certes, mais avec douceur. Il est strictement interdit de faire honte à qui que ce soit, tant que l'on n'est pas certain qu'il est négligent et qu'il a de mauvaises intentions. Il faut lui expliquer la gravité de la situation et l’importance de se conformer aux instructions en vigueur.

Vous posez la question suivante : "Puis-je refuser de tendre la main à un juif qui me l'a tendu ?"

Réponse : Etant donné que la contamination se fait lors d’un contact rapproché avec une personne contaminée, lorsque l'on reste plus de 15 minutes et à moins de 2 mètres de celle-ci ou par le contact des mains, il a été décidé, par arrêté ministériel, d’interdire de serrer les mains; c'est ainsi qu'il faut agir et cela devient une Mitsva d'ordre Toraïque.

Voir Tossefot, passage Véli'hayev sur Talmud Baba Kama 23a. Montrez cette référence à celui qui vous tend la main.

Voir, également, l'avant dernier paragraphe de la lettre 147 de Rabbi 'Akiva Eïgger dans Mikhtevé Rabbi 'Akiva Eïgger, édition 5729, pages 136-139.

Dans l'ouvrage Iguerot Rabbi Akiva Eïgger, édition 5759, cette lettre se trouve à la page 116.

Donc la gêne d'une personne ayant oublié ou ignorant cette instruction n'est pas à considérer. Cependant, on lui fera une salutation cérémonieuse en inclinant le buste et en pliant les genoux :)

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Baalei Tossfot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN