Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Coronavirus : synagogues fermées, peut-on organiser un Minyan ?

Rédigé le Mardi 17 Mars 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Les autorités religieuses prévoient de fermer les synagogues 15 jours.

Peut-on aller outre cette décision et organiser des offices ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

Si les autorités religieuses décident de fermer les synagogues, il faut obligatoirement se conformer à leur décision.

Ceux qui n'obéiront pas et qui pensent être plus royalistes que le Roi, ne seront pas récompensés, ni pour leurs "bonnes intentions", ni pour leurs actions.

Par contre, en restant confinés et en priant à la maison, Hachem considérera leur peine et verra leurs prières comme étant récitées dans une synagogue et en Minyan.

Voir Talmud Brakhot 6a, Talmud Chabbath 63a, Talmud Kiddouchin 40a.

Accomplir une Mitsva signifie : accomplir et respecter la volonté d’Hachem - le Maître du monde. Si une telle décision est prise, la Mitsva consistera donc à rester chez soi pour les prières.

Le Midrash dit : « Les cendres d’Its’hak Avinou sont au pied du trône céleste. Chaque fois qu’Hachem les voit, il se remplit de pitié pour Ses enfants »

Mais Its’hak n’a pas été offert, finalement ?!

De quelles cendres s’agit-il ?

Eh bien, il s’agit des BONNES PENSÉES et des BONNES INTENTIONS d’Avraham et Its’hak.

Hachem CONSIDÈRE que la ‘Akéda a eu lieu.

Donc, vous n'avez rien à craindre, les prières de tous nos frères et sœurs seront écoutées et Hachem les exaucera toutes.

Si, selon l’arrêté ministériel, le rassemblement dans un endroit ouvert est possible, en restant à une certaine distance, l'un de l'autre, l'organisation d'un Minyan n'est pas interdite.

Conclusion

Le verset dit :

"Samuel répondit : "Des holocaustes, des sacrifices ont-ils autant de prix aux yeux de l’Éternel que l'obéissance à la voix divine ? Ah ! L'obéissance vaut mieux qu'un sacrifice, et la soumission que la graisse des béliers !

Mais la rébellion est coupable comme la magie, et l'insubordination comme le crime d'idolâtrie. Puisque tu as repoussé la parole de l’Éternel, il te repousse de la royauté." Samuel 1, chapitre 15, versets 22-23.

Pour des détails supplémentaire, lire le communiqué :

https://www.torah-box.com/news/actualite-juive/communique-des-rabbanim-restez-chez-vous-priez-a-la-maison_18195.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN