Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:22 : Mise des Téfilines
08:28 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:38 : Coucher du soleil
18:26 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34
Afficher le calendrier

Dans ma Kétouba, il est écrit "Devorah fils de Moché", est-elle Cachère ?

Rédigé le Mercredi 12 Janvier 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

Dans ma Kétouba, le Rav a écrit "Devorah fils de Moché" ("Devorah ben Moché") au lieu de "Devorah fille de Moché" ("Devorah bat Moché").

Ma Ketouba est-elle Cachère ?

Merci pour votre réponse rapide, on est très angoissé !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28964 réponses

Bonjour,

1. Le grand Dayan de Jérusalem, Rabbi Messod Elhadad traite d’une question semblable à propos d’un Guèt et exige d’en écrire un autre. Bikouré Acher, volume 1, réponse 25.

2. Mais lorsqu’il s’agit d’une Ketouba, elle reste absolument Cachère, car mis à part le fait que les exigences pour les détails mentionnés dans une Ketouba sont moins sévères, il s’agit d’une faute qui ne peut absolument pas induire en erreur. Michpat Haketouba, édition 5771, volume 2, page 179, Halakha 47.

3. Si vous vous en étiez aperçue AVANT la ‘Houppa, il aurait été conseillé d’en écrire une autre ou de transformer la lettre « Noun finale » en « Tav » [ce qui est possible aujourd’hui mais par le biais d’un Rav].

4. Certains de nos maîtres font une remarque digne de considération et surtout lorsqu’il s’agit d’un cas semblable au vôtre :

« Devorah Ben Moché » peut être interprété comme étant un nom de famille « Devorah Benmoché » - un tel nom de famille existe [*]. Donc, il s’agit d’une erreur grave puisqu’apparemment, il n’y a plus aucun indice prouvant l’identité de la Kalla.

[*] https://www.torah-box.com/auteurs/rav-haim-benmoche_608.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Bikouré Acher, Michpat Haketouba.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN