Aujourd'hui à Paris
07:17 : Mise des Téfilines
08:20 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:50 : Coucher du soleil
19:35 : Tombée de la nuit

Paracha Berechit
Vendredi 25 Octobre 2019 à 18:24
Sortie du Chabbath à 19:30

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Désir interdit d'un homme pour sa femme ?

Rédigé le Mercredi 3 Février 2016
La question de Lea Z.

Chalom,

J'ai lu dans un livre d'un des Guedolim de notre génération en ce qui concerne la Mitsva 'Ona que l'homme a envers sa femme, que le but de l'homme est d'arriver à ne pas avoir de plaisir du tout lors de la Mitsva 'Ona, qu'il ne doit avoir aucune envie, et que son seul désir doit être de se rapprocher d'Hachem. Le devoir de l'homme ici serait donc de prendre le désir que sa femme ressent pour lui et de le diriger vers Hachem.

Confirmez-vous cela ?

Ensuite, je suis vraiment étonnée de ce que j'ai lu, car, comment peut-on dire à l'homme de réussir à ne pas avoir de désir du tout pour sa femme, et que cette action doit se faire entièrement pour Hachem ?

La relation ne peut venir que par un désir, et il faut bien un attachement pour sa femme !

Je serai heureuse d'avoir plus d'explication.

Avec tous mes remerciements.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
4094 réponses

Chalom Léa,

Il s'agit d'un niveau qui se trouve à des années lumières de notre niveau.

A notre niveau, l'homme doit se servir du plaisir qu'il prend avec sa femme afin de faire grandir sa reconnaissance et son amour envers elle, particulièrement les premières années du mariage.

Il est vrai que, par la suite, il est essentiel de cultiver un amour plus pur qui ne dépend pas de plaisirs ou d'intérêts personnels, mais, quoi qu'il en soit, l'homme a une obligation de se soucier de faire plaisir à sa femme dans tous les domaines.

En conclusion, la principale préoccupation de l'homme lors de la relation intime doit être de faire plaisir à sa femme. Le plaisir qu'il peut ressentir est là pour l'aider, mais il n'est pas une fin en soi, le but étant de donner et non de prendre.

C'est pourquoi, après des années de travail, l'homme est censé arriver à un niveau où il ne prend pratiquement plus de plaisir tant il est occupé à en donner, et ceci est bien dirigé vers Hachem qui nous demande d'aimer notre prochain, et à plus forte raison notre propre femme, et l'amour doit s'exprimer par une recherche constante de faire plaisir à l'être aimé.

Quoi qu'il en soit, il est bien évident que le désir est nécessaire pour l'homme.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Projet dédié par un généreux donateur