Logo Torah-Box

Deuxième jour de Yom Tov, plus cool ?

Rédigé le Lundi 2 Juin 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Vu que le deuxième jour de Yom Tov est un ajout des 'Hakhamim, y a-t-il certaines choses pour lesquelles on pourrait se montrer plus souple en ce jour ?

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1913 réponses

Chalom,

Nos Sages ont institué d'ajouter un jour supplémentaire de Yom Tov en dehors d'Israël (‘Houts Laarets) ; ce jour s'appelle "Yom Tov Chéni Chel Galouyot", car il  se réalise en Diaspora.

Tout ce qui est interdit d'effectuer le premier jour de fête, l'est également pour le second jour, sauf deux cas bien précis : celui du malade et celui de l'enterrement.

Pour le premier cas, un malade qui ne présente pas de danger vital, il sera permis le premier jour de lui élaborer un médicament, mais uniquement par l'intermédiaire d'un non-juif, tandis que pour le deuxième jour, même un juif pourra le lui constituer (à l'époque de nos Sages, les médicaments n'étaient pas "prêts à l'emploi" comme aujourd'hui, il fallait piller les ingrédients et constituer le remède; aujourd'hui, le décret demeure même si le médicament est prêt à l'emploi).

Pour l’enterrement, il est permis le premier jour de fête de procéder à un enterrement uniquement par l'intermédiaire d'un non-juif; le second jour, des juifs peuvent procéder eux-mêmes à un enterrement.

Un israélien se trouvant en ‘Houts Laarets pendant les fêtes et ayant l'intention de retourner en Israël, n'aura pas le droit de faire un quelconque travail le deuxième jour de Yom Tov, il agira comme les habitants de la diaspora. Ceci concerne les Mélakhot (travaux interdits).

Concernant la Téfila, le deuxième jour de Chavouot, l'Israélien priera la Téfila du ‘Hol chez lui dans la discrétion, avec son Talith et ses Téfilines, puis se rendra à la synagogue avec ses habits de fête pour poursuivre avec la communauté sa Téfila de ‘Hol.

Il pourra dire le Hallel avec le Kahal, mais sans faire la Brakha. Au moment du Moussaf, il saisira son livre de Téhilim et lira quelques Psaumes en position de "Amida" (debout) pour ne pas se dissocier du Tsibour.

Dix israéliens ne peuvent pas organiser un Minyane pour prier la Téfila de ‘Hol, mais si le deuxième jour de fête tombe un Chabbath, ils pourront organiser une Téfila en commun.

Il est permis de se doucher le deuxième jour de fête avec de l'eau chauffée le premier jour de Yom Tov (quand il s'agit de ballon électrique seulement).

Kol Touv.

'Hafets 'Haïm abrégé

'Hafets 'Haïm abrégé

Une étude quotidienne des lois du langage sur un cycle de 90 jours. Version abrégée et simplifiée de l'ouvrage du 'Hafets 'Haim.  

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE