Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
05:59 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:36 : Coucher du soleil
23:58 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 24 Mai 2019 à 21:18
Sortie du Chabbath à 22:39


Hiloulot du jour
Rav Ezra Attiya
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Différences entre les listes Cachères

Rédigé le Samedi 9 Juin 2018
La question de Emma B.

Bonjour Rav,

Quelles sont les différences entre les diverses listes Cachères ?

Pourquoi écouter une liste et pas une autre plus permissive ?

Merci d’avance.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
335 réponses

Bonjour,

Pour répondre avec plus de précision, il faudrait que vous nous disiez à quelles listes de Cacheroute vous faites allusion.

Pour vous donner un exemple simple, la liste du Consistoire et la liste du Rav Wolff respectent grosso modo les mêmes règles de Cacheroute, à une exception près : le Consistoire interdit tous les produits qui contiennent du lactoserum, tandis que Rav Wolff autorise les produits contenant du lactoserum provenant de fermentation microbienne.

Si vous vous demandez pourquoi certains produits de la liste du Rav Wolff ne contenant pas de lactoserum sont absents de la liste du Consistoire, c'est simplement parce que le Rav Wolff et le Consistoire n'ont pas audités les mêmes usines.

Si le Consistoire refuse les produits contenant du lactoserum, c'est parce que, selon la majorité des décisionnaires, le lactoserum (ou petit lait) est frappé par l'interdiction de Gvinat 'Akoum (fromage des non-juifs), interdit par les Sages du Talmud.

Rav Wolff, quant à lui, se fonde sur un Responsa du Rav Moché Feinstein qui considère que le lactoserum n'est pas concerné par ce décret rabbinique.

De manière générale, il y a de nombreuses opinions sur chaque domaine de la Halakha. Comment donc savoir si on peut se fonder sur les opinions permissives ou non ?

Il faut demander à notre Rav comment il tranche la Halakha. Car si chacun fait "son marché" chez les décisionnaires en prenant à chaque fois les opinions qui l'arrangent, on aboutira nécessairement à des incohérences.

Il faut aussi prendre en compte un élément : lorsqu'une opinion halakhique est contestée par la majorité des décisionnaires, on évite autant que possible d'avoir recours à la solution contestée, à moins que l'on se trouve dans un cas de force majeure.

Voici d'ailleurs la mise en garde adressée par Rav Wolff lui-même en chapeau de sa liste :

LISTE DE CACHEROUTE POUR EEIF TENANT COMPTE DE L’ELOIGNEMENT GEOGRAPHIQUE DES CAMPS PAR RAPPORT AUX GRANDES COMMUNAUTES JUIVES, RENDANT DIFFICILE L’APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS SOUS SURVEILLANCE.

(...)

Cette liste n’a donc en aucune manière vocation à revêtir une portée générale. Elle n’a de valeur que dans l’impossibilité avérée et vérifiée de se procurer des produits alimentaires sous surveillance permanente.

(...)

Note du Rav Wolff : "Je précise que cette liste est basée sur des avis indulgents et qu’il est évident qu’a priori, il faut acheter des produits avec une surveillance permanente."

En conclusion, sur la consommation de Lactoserum :

La plupart des organismes de Cacheroute interdisent. Même Rav Wolff qui autorise ne recommande pas, sauf dans des cas exceptionnels.

Kol Touv.

Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN
Projet dédié par un généreux donateur