Dire du Lachone Hara' afin d'éloigner mes enfants d'une mauvaise compagnie

Rédigé le Lundi 19 Avril 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Ai-je le droit de parler en mal (médisance, calomnie, moquerie...) d'une personne qui est en contact avec mes enfants (un proche familial ou un voisin pas religieux qui a une certaine influence sur mes enfants) qui ne respecte pas la Torah, dans LE SEUL OBJECTIF de protéger mes enfants de la mauvaise influence que cette personne pourrait avoir ?

Même question dans le cas où cette personne n'est pas simplement "non religieux", mais carrément "anti religieux".

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25725 réponses

Bonjour,

Si vous pensez que cela sera bénéfique, il est absolument permis d'agir comme mentionné dans votre question, mais le Motsi Chèm Ra' [dire des choses fausses et inexactes] reste interdit, car il n'est pas indispensable pour atteindre le but recherché. Il faut faire tous les efforts pour éviter les faux jugements et ne dire que ce dont vous êtes certain, sans faire part de scénarios non probables et non crédibles afin que les enfants prennent bien conscience de vos bonnes intentions. Talmud Sanhédrin 52a [lignes 6-8], Cha'aré Techouva [Rabbénou Yona], Cha'ar 3, passage 218, 'Hafets 'Haïm, Klal 10, paragraphe 4.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : 'Hafets 'Haïm.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN