Aujourd'hui à Paris
06:49 : Mise des Téfilines
07:51 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:28 : Coucher du soleil
20:13 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Dire "Yirou 'Enénou" en Israël

Rédigé le Lundi 29 Juin 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Doit-on dire "Yirou Enénou" en Israël ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22320 réponses

Bonjour,

1. En Israël, il n'est pas habituel de réciter le passage Yir'ou 'Enénou [dans 'Arvit, après Hachkivénou, avant la 'Amida]. 

Voir Kaf Ha'haïm, chapitre 236, passage 12, Maguène Avot, volume 1, pages 213-214, Iguerot Moché, Ora'h 'Haïm, volume 2, réponse 102, Halakha Broura, volume 12, page 181, Michné Halakhot, volume 5, réponse 29, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 236, passage 5, note 18.

2. Rabbi Chalom Messas pense que celui qui avait l'habitude de le dire en dehors d'Israël doit le dire en Israël.

Voir Maguène Avot, volume 1, page 213, note 215.

3. Le passage Yir'ou 'Enénou - où il y a 18 Noms d'Hachem - était récité à une certaine époque pour remplacer la 'Amida de 'Arvit car nos ennemis, en dehors d'Israël, avaient interdit de prier 'Arvit au Beth Haknesset.

Une fois que les décrets s'étaient annulés, l'instauration resta en vigueur, en dehors d'Israël, dans certaines communautés.

Voir Rachba, volume 1, réponse 14.

D'autres raisons sont mentionnées dans les écrits de nos maîtres. Voici l'une d'entre elles : à l'époque, les synagogues étaient situées en dehors de la ville. Cela représentait certains dangers pour ceux qui arrivaient en retard à la prière d'Arvit [s'ils avaient à retourner, seuls, chez eux]. Pour leur permettre de prier en même temps que tous et de quitter la synagogue avec tous les autres fidèles, il a été institué de réciter des versets pour rallonger la prière. Voir Tossefot, passage Mevarekh Chtayim sur Talmud, Brakhot 2a et passage Déamar Rabbi Yo'hanan sur Talmud, Brakhot 4b.

Tout n'a pas été dit à ce sujet. Voir, encore, Choul'han 'Aroukh, chapitre 236, Halakha 2, Michna Broura, passage 5 et Michna Broura, édition 'Oz Véhadar, chapitre 236, note 10, au nom de Rabbi David Aboudarham, 'Atéret Avot, volume 1, page 216, note 11 et Encyclopédia Talmudit, volume 4, pages 402-403.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN