Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Donner le salaire d'un employé le jour-même

Rédigé le Mardi 29 Mars 2016
La question de Arnold S.

Kvod Harabbanim,

J'habite en France. Pour le ménage, nous utilisons une société de service qui nous envoie une femme de ménage une fois par semaine. Il s'agit toujours de la même personne, une non-juive, très satisfaisante.

A la fin du mois, nous recevons une facture en fonction du nombres d'heures fournies. La femme de ménage est payée par la société en fonction du nombre d'heures qu'elle a effectuées.

Est-ce que le paiement entre dans le cadre de la Mitsva de la Torah de payer un ouvrier le jour-même ? Et donc dois-je poster le règlement le jour-même, et surtout en payant avoir l'intention d'accomplir la Mitsva ?

Si ce n'est pas le cas, pouvez-vous préciser dans quels cas de la vie courante accomplit-on cette belle Mitsva ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
4657 réponses

Chalom Ouvrakha,

L'obligation de payer le travail du jour n'a lieu d'être que si le travail a été terminé et que l'ouvrier réclame son dû à ce jour-même, car, dès le lendemain, cette Mitsva est terminée. Cependant, il y aura une autre Mitsva de ne pas retarder sa paye (Bal Taché), comme tous les dus que nous devons et pour lesquels nous n'avons pas le droit de retarder leur échéance.

Cette obligation concerne aussi la paye d'un non-juif (Rambam Séfer Hamitsvot 'Assé 200 et 'Hinoukh 230, et Kav Hayachar chap. 14, 5; l'avis des élèves du Rachba Baba Metsia 111a n'est pas retenu).

Aussi, si on s'est mis d'accord au préalable avec l'ouvrier de ne le payer qu'à la fin du mois, cela ne pose pas de problème. C'est pour cela que, si un ouvrier nous demande de le régler après avoir fait son travail et que l'on n'a pas de quoi le payer, il faudra à tout prix le dissuader de renoncer à sa paye pour aujourd'hui, car, sinon, on transgresse un interdit de la Torah.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur