Logo Torah-Box

Education : mon enfant a-t-il le droit de mentir ?

Rédigé le Jeudi 2 Février 2023
La question de Muriel P.

Bonjour,

Mon fils de 13 ans ment souvent : il dit qu'il a fait ses devoirs, qu'il n'a pas embêté son frère, qu'il ne va pas utiliser son portable la nuit alors qu'il le fait...

D'un autre côté, mes parents m'ont appris à toujours dire la vérité, sans avoir le droit de cacher quoi que ce soit, sans avoir aucune intimité, aucune marge de manœuvre. J'en ai trop souffert et n'ai jamais appris à mon fils qu'il devait tout dire.

Que dit la Torah ? Dans quelle mesure a-t-on le droit de mentir ?

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
6623 réponses

Chalom Ouvrakha,

La Torah permet de ne pas dire la vérité pour le Chalom (la paix).

Mais ce qui est plus préoccupant dans votre question est de savoir pourquoi votre enfant a tendance à souvent mentir. Peut-être que vous ou ses instituteurs mettez la barre trop haut.

Quoi qu'il en soit, il faut encourager l'enfant à dire la vérité, car le mensonge peut l'amener à vivre dans un monde d'imagination ; il faudra donc le reprendre, en lui disant : "Ce que tu as dit n'est pas la vérité', sans jamais le traiter de menteur.

Kol Touv.

Femme juive Aujourd'hui

Femme juive Aujourd'hui

Une perspective passionnante quant au rôle de la femme juive dans la société et sa place par rapport à l'homme.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB