c Question au Rav : Elle me jalouse, comment réagir ?

Elle me jalouse, comment réagir ?

Rédigé le Mercredi 6 Avril 2016
La question de Anonyme

Bonjour,

J'aurais aimé savoir comment se comporter, selon les voies de la Torah, avec une personne qui espère pour elle d'assez longue date un bien qui nous arrive et qui témoigne ouvertement de jalousie à notre égard ?

Il s'agit d'une personne relativement proche, avec qui couper tout contact est impossible.

Vaut-il mieux se taire quitte à être dans la rancœur vis-à-vis d'elle ? Lui en parler et prendre le risque d'une dispute où elle pourrait inverser la vapeur et saisir l'occasion de soulager ses nerfs ? Rester indifférente ? Prendre ses distances ?

Merci de m'éclairer sur le sujet.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5587 réponses

Chalom Ouvrakha,

Le mieux à faire est de se taire, et, en parallèle, faire un travail de "Kaf Zekhout" (juger favorablement, comprendre son prochain).

La jalousie est un sentiment humain, et, même si on est censé travailler cette mauvaise Midda, nous ne pouvons pas exiger cela ou juger les autres, comme nous l'enseigne la Michna dans Avot : "Ne juges pas ton prochain jusqu'à ce que tu arrives à sa place" (Avot 2, 5), et comme tu ne seras jamais vraiment à sa place, juges-le favorablement (Sfat Emet).

Vous avez vous-même précisé dans votre question que la personne qui vous jalouse a attendu longtemps quelque chose qui, pour finir, est arrivé en votre possession. On peut facilement comprendre que ça n'est vraiment pas facile de ne pas être jaloux dans ces conditions.

Si vous pouvez prendre habilement vos distances sans que cela n'éveille de l'animosité, faites-le, et, lorsque vous vous trouvez en présence de cette personne, soyez discret pour ne pas éveiller sa jalousie.

Si vous êtes attaqué par la personne en question, vous devez quand même savoir quoi lui répondre, calmement, mais fermement.

Le plus important, répétez-vous cette phrase : "Ein Od Milevado" (il n'y a personne d'autre que Lui - Hachem).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB